Aller au contenu principal
Font Size

[Réactions] Distributeurs s’affrontent sur la vidéo du Synadis bio

Synadis bio (1 500 magasins bio, un tiers de la distribution bio en France) a rédigé un manifeste pour défendre les « valeurs éthiques » du bio de ses magasins (en opposition à celui de la GMS) : offre 100 % bio, pas de fruits et légumes issus de serres chauffées, moins d’emballage, transport plus écologique, relations éthiques avec les partenaires. Biocoop, Biomonde, La Vie claire, Naturalia, L’Eau vive, naturéO sont signataires. Un film satirique montrant un supposé distributeur faisant du bio parce que « ça rapporte » (et éclaboussant au passage la production) appuie la démarche.

Interrogée aux Assises de la Bio le 14 novembre (lire Mettre une valeur derrière le prix du bio), la distribution a réagi :

• Benoit Soury, directeur du marché bio Carrefour, représentant de la FCD et ancien de La Vie claire : « Je suis choqué de la communication de certaines grandes surfaces spécialisées, qui fait passer la GMS pour le mauvais élève du bio. Si on commence à opposer les modèles et à dire qu’il y a des bio à différentes vitesses, c’est une erreur, on perdra la confiance des consommateurs. Et côté image, vous avez tout de même Naturalia dans vos signataires alors que certains adhérents au Synadis n’ont pas voulu signer. […] Je suis bien content de ne plus être adhérent au Synadis ».

• Pierrick de Ronne, président de Biocoop (adhérent au Synadis et signataire), n’est « pas sûr que tout ce qui est dit dans le film soit complètement faux ».

• Michel-Édouard Leclerc, PDG de E.Leclerc : « J’ai bien aimé la vidéo, ça fait le spectacle… Plus sérieusement, c’est un film à prendre au deuxième ou au troisième degré. Il faut sortir des querelles de boutiques : on doit changer de modèle, et on sait qu’on ne va pas y aller tout seul. Il n’y a pas les purs et les impurs du bio ».

Interfel a dénoncé, le 15 novembre par communiqué de presse, « une communication contre-productive et diffamatoire » et « l’image “caricaturale” donnée à la bio »… « à des fins purement mercantiles ».

Le film du Synadis bio mettant en opposition un bio d’éthique et un bio d’étiquette fait polémique.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

Gérard Malaure
[Coronavirus Covid-19] Gérard Malaure, DG du groupe Primever : « Nous avons pu livrer tous les jours toutes les régions de France malgré les retours à vide de nos camions »
Explosion de la demande de la GMS, rotation des camions compliquée, projets pour l’après Covid-19 : Gérard Malaure, directeur…
En médaillon, Sébastien Lacombe commercialise sa production sous la marque Gouttes du Soleil, qu'il a acquise en 2015. © A. Lasnier
Dans le Tarn-et-Garonne, une parcelle de cerisiers entièrement close par un système de filets et de bâches
Dans le Tarn-et-Garonne, Sébastien Lacombe expérimente un nouveau type d’installation pour protéger ses cerisiers contre…
L’offre des opérateurs français repose sur une tomate cerise HVE en barquette carton de 200 g sous flow-pack. Objectif : contrer l'offre marocaine.  © Rougeline
Une offre de tomates cerise HVE pour contrer l’importation
Intermarché communique sur les tomates cerise HVE en 200 g. L’offre, lancée aussi dans d’autres enseignes, est née d’une…
Les jardiniers produisent un volume de tomates de l'ordre de 400.000 tonnes, selon une estimation du CTIFL. © DR
Tomate : Les potagers pénalisent-ils les ventes ?
Le CTIFL a mené une étude afin de déterminer l’impact de tomates produites dans les potagers des particuliers sur les achats en…
Didier Marques , président de l'UNCGFL : « Les grossistes fruits et légumes ont démontré leur capacité d’adaptation lors de la crise Covid-19 »
Élu le 11 juin, le nouveau président de l'Union nationale du commerce de gros en fruits et légumes (UNCGFL) livre, pour FLD, ses…
United fresh live promo
United Fresh 2020 : la crise sanitaire a fortement touché la filière américaine
United Fresh Produce Association, l’interprofession américaine fruits et légumes tient son Salon de façon dématérialisée cette…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 29,5€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes