Aller au contenu principal

Fruits & Légumes : Actualité agricole et agroalimentaire de la filière fruits & légumes, de la production à la distribution

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitterLinkedIn

[Réactions] Distributeurs s’affrontent sur la vidéo du Synadis bio

Synadis bio (1 500 magasins bio, un tiers de la distribution bio en France) a rédigé un manifeste pour défendre les « valeurs éthiques » du bio de ses magasins (en opposition à celui de la GMS) : offre 100 % bio, pas de fruits et légumes issus de serres chauffées, moins d’emballage, transport plus écologique, relations éthiques avec les partenaires. Biocoop, Biomonde, La Vie claire, Naturalia, L’Eau vive, naturéO sont signataires. Un film satirique montrant un supposé distributeur faisant du bio parce que « ça rapporte » (et éclaboussant au passage la production) appuie la démarche.

Interrogée aux Assises de la Bio le 14 novembre (lire Mettre une valeur derrière le prix du bio), la distribution a réagi :

• Benoit Soury, directeur du marché bio Carrefour, représentant de la FCD et ancien de La Vie claire : « Je suis choqué de la communication de certaines grandes surfaces spécialisées, qui fait passer la GMS pour le mauvais élève du bio. Si on commence à opposer les modèles et à dire qu’il y a des bio à différentes vitesses, c’est une erreur, on perdra la confiance des consommateurs. Et côté image, vous avez tout de même Naturalia dans vos signataires alors que certains adhérents au Synadis n’ont pas voulu signer. […] Je suis bien content de ne plus être adhérent au Synadis ».

• Pierrick de Ronne, président de Biocoop (adhérent au Synadis et signataire), n’est « pas sûr que tout ce qui est dit dans le film soit complètement faux ».

• Michel-Édouard Leclerc, PDG de E.Leclerc : « J’ai bien aimé la vidéo, ça fait le spectacle… Plus sérieusement, c’est un film à prendre au deuxième ou au troisième degré. Il faut sortir des querelles de boutiques : on doit changer de modèle, et on sait qu’on ne va pas y aller tout seul. Il n’y a pas les purs et les impurs du bio ».

Interfel a dénoncé, le 15 novembre par communiqué de presse, « une communication contre-productive et diffamatoire » et « l’image “caricaturale” donnée à la bio »… « à des fins purement mercantiles ».

Le film du Synadis bio mettant en opposition un bio d’éthique et un bio d’étiquette fait polémique.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

Grève sur les ports : « La perte de chiffre d’affaires est colossale pour les exportateurs »
Trois questions à Christophe Artero, directeur général de FDA International et adhérant à l’Aneefel, interrogé le 24 janvier…
Sortir du glyphosate avec des alternatives acceptables

Le plan de sortie du glyphosate d’ici fin 2020, pour les usages pour lesquels des alternatives non chimiques…

smart ripe 2
[Fruit Logistica 2020] L’emballage qui mesure la maturité des fruits
Les ventes des produits exotiques en magasin sont souvent entravées par le manque de connaissance du consommateur. Mais, cela…
« Nous devons nous former à communiquer sur la HVE, apposer le logo HVE sur les vergers », ont insisté les arboriculteurs lors du congrès de la FNPF. © Véronique Bargain - FLD
La HVE, une opportunité de communication positive
La HVE a été au centre des débats du 74e congrès de la FNPF. Les producteurs de fruits français y voient une clé d’entrée sur le…
Vincent Schieber, Président IRFEL, association des stations d’expérimentation Fruits et Légumes en France
« L'Irfel regroupe 14 stations d'expérimentation régionales en fruits et légumes  »

Trois questions à Vincent Schieber, président d'Invenio et de l'association Irfel.

 

De gauche à droite : Gerhard Dichgans (coordinateur de Interpoma Congress), Thomas Mur (directeur général du parc des expositions de Bolzano) et Georg Kössler (président du consortium Pomme du Sud Tyrol). © Julia Commandeur - FLD
Innovation variétale et marché américain : deux sujets d’Interpoma
Le salon Interpoma a dévoilé les contours de sa 12e édition. Gerhard Dichgans, nouveau coordinateur de l’Interpoma Congress, a…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 29,5€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes