Aller au contenu principal
Font Size

Semences-L’avis de l’expert
« Rappelez votre place aux élus »

A l’occasion de l’AG de l’Union des semenciers (UFS), Henri Nallet, ministre de l’Agriculture de mai 88 à octobre 90, a présenté ses réflexions autour de l’avenir de la profession de semenciers dans la situation que traverse l’agriculture en France alors que l’Europe s’apprête à réformer la Politique agricole commune.

Nous vivons la fin d’un cycle, celui qui va des années 50 à 2000, avec une modernisation extrêmement rapide de l’agriculture, a commencé Henri Nallet lors de l’assemblée générale de l’UFS. Elle s’est faite par la mécanisation, l’utilisation de la science et les progrès biotechnologiques. Avec des résultats remarquables. C’est aussi la libéralisation des marchés et la chute de nos protections douanières, le changement d’un système de soutien agricole et le recul de la politique publique dans ce secteur. C’est le démantèlement de la Pac des années 60. Il n’y a plus besoin d’une gestion administrée de l’agriculture. Mais ce démantèlement a connu sa limite et ses contradictions en 2007-2008. Les mauvaises récoltes, l’absence de stock, la spéculation sur les matières premières ont entraîné une crise aux mouvements sociaux violents. Nous avons alors découvert que la libéralisation de l’agriculture ne marchait pas. Les marchés agricoles n’étaient pas autorégulateurs.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

« On ne dessine pas un arbre en commençant par les feuilles, mais par le tronc : c’est que nous avons fait avec cette nouvelle offre pour les fruits et légumes en vrac », souligne Stefano Volpi, cofondateur de Connecting Food.  © Connecting Food
La blockchain adaptée aux fruits et légumes en vrac
Garantir l’origine tout au long de la chaîne d’approvisionnement n’est pas aisé avec des fruits et légumes en vrac. Connecting…
 © RFL
Moins travailler les sols agricoles pour une meilleure fertilité
La conservation des sols fait des émules. De plus en plus de producteurs, chercheurs et conseillers préconisent de ne pas…
promus box
Promus veut aider tous les producteurs à vendre en circuits courts
La start-up souhaite démocratiser l’approvisionnement local en accompagnant les producteurs dans leur diversification en circuit…
L'installation du bambou nécessite 4 à 5 ans puis les pousses sont ramassées à 25-30 cm pour être vendues en frais.
Du bambou alimentaire planté en Normandie
Matthieu Lerdu et ses deux fils, Rodolphe et Baptiste, ont planté 6 ha de bambou alimentaire, en contrat avec Onlymoso, société…
En ail blanc, les calibres sont plutôt moyens cette année.  © Archives FLD
« On va avoir besoin de l’ail français »
C’est le début de la campagne de l’ail français. Une année plutôt bonne, sans stock dans les frigos avec moins d’ail espagnol.…
La plantation en sol de trayplants de fraisier est en augmentation chez les maraîchers diversifiés. Cette technique est maintenant bien maîtrisée par les professionnels. © C.A Savoie Mont-Blanc
Des trayplants de fraisiers pour se diversifier
La production de fraises sous abris froids se démocratise dans les systèmes maraîchers diversifiés, afin de disposer d’un produit…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 29,5€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes