Aller au contenu principal

Vaucluse
Raisin de table : une campagne atypique

Pour le raisin, tout va bien : les volumes sont importants, le référencement, la qualité et les prix en magasins sont satisfaisants. Un effort reste toutefois à faire sur le prix payé à la production.

Les producteurs de raisin de table de Vaucluse ont organisé, mercredi dernier, une opération de promotion et des distributions de raisin à la gare TGV d’Avignon. Car c’est une campagne atypique qui se déroule. L’avance de maturité entraîne des entrées en stations « d’un niveau record, a souligné René Reynard, président de la section régionale. Nous enregistrons environ 400 t/jour de raisin qui entre dans les stations. En fin de semaine nous pensons atteindre un volume global de 1 800 t, un chiffre supérieur à celui de l’an dernier au 15 septembre. »

Ces entrées massives ont des répercussions au niveau commercial. « Le raisin français est référencé dans 80 à 85 % des points de vente visités par le SNM. L’écoulement est donc bon mais et le consommateur peut s’approvisionner en raisin de qualité et à des prix abordables. Les grandes et moyennes surfaces pratiquent en moyenne un coefficient de 0,9, ce qui est raisonnable par rapport au coefficient 3 appliqué en début de saison. Néanmoins, au niveau des prix payés à la production, il nous manque 20 à 30 centimes. Or ce différentiel est important, car c’est ce qui permet au producteur de réinvestir. Actuellement, nous constatons une baisse des volumes, qui se situent autour de 50 à 60 000 t, car la production vit sur son capital. »

Des mesures pour anticiper les crises

Du fait de la présence du Préfet de Vaucluse et du DDA, Jean Pierre Boisson, président de la chambre d’Agriculture, a plaidé pour « la mise en place de mesures d’anticipation. Ce n’est pas quand les crises sont généralisées que l’on peut intervenir. Il est alors trop tard. En revanche, la nouvelle OCM prévoit des mesures d’anticipation pour enrayer les crises dès l’apparition des premiers signaux. Il serait souhaitable que nous puissions en bénéficier des 2008, sans attendre la mise en place de l’OCM en 2009. »

Selon le DDA de Vaucluse, ces mesures d’anticipation, déclinées au niveau des régions seront examinées et négociées dans le courant septembre. En attendant, cette semaine sera cruciale avec l’entrée en production du Luberon.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

Le marketing alimentaire peut-il être "responsable" ?
Comment impulser une démarche responsable dans le secteur agroalimentaire ? Le marketing alimentaire peut-il être responsable ?…
« L’intérêt pour nous de la serre est de protéger les cultures du Mistral », témoignait Julien Bernard aux invités de Légumes de France. © RFL
Des légumes sous serre photovoltaïque pour la vente directe
Légumes de France a organisé mi-octobre une visite de la serre photovoltaïque d’un de ses adhérents.
Du bio et des allégations “sans” aux labels Climat : les nouvelles priorités du consommateur
Le consommateur veut désormais plus que du bio. La crise de la Covid-19 et le changement climatique ont accéléré les nouvelles…
Comment valoriser l’agroécologie, attendue par un consommateur qui n'est pas prêt à payer plus ?
Sans pesticide de synthèse, HVE, Global Gap… Comment valoriser ces produits agroécologiques, plus chers à produire, auprès des…
Asperge : une campagne 2020 atypique qui a recruté de nouveaux consommateurs
Des volumes d'asperges commercialisés en baisse, mais une consommation en hausse, à conforter en 2021 par des…
Alain Alarcon Banagrumes
Banagrumes lance Orlana, une marque pour les fruits et légumes conventionnels « avec un plus »

Le grossiste rungissois Banagrumes vient de lancer une nouvelle marque Orlana. Celle-ci s’adresse aux fruits et légumes…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes