Aller au contenu principal

Provence : encore des tensions

La section nationale cerise vient d’obtenir 100 000€ de l’Oniflhor et d’Interfel, afin de financer une campagne de promotion et relancer la consommation. Une tentative pour sortir de la crise où elle se trouve depuis plusieurs jours.

Après plusieurs jours de “crise conjoncturelle”, la section nationale cerise a obtenu la semaine dernière une enveloppe de 100 000 euros pour financer une campagne de promotion et relancer la consommation. “Le marché se ressaisit très légèrement, soulignait Nicolas Benz, président de la SN cerise, mais nous attendons une nouvelle poussée de volumes en semaine 25. La vague de promotion sur les radios nationales les 23/24 et 25 mai prochains arrive à point pour soutenir les marchés à un moment de pic de production. L’enveloppe a été financée à 50% par l’Oniflhor et à 50% par Interfel.

Cet article est réservé aux abonnés web Fruits & Légumes

Découvrez l'offre web Fruits et Légumes

Accès à tous les articles de la filière
Fruits et Légumes

Accès aux revues numériques sur PC, tablettes et smartphones

Accès newsletters Fruits et Légumes:
L'hebdo Filière
La bimensuelle Bio

Accès à l'ensemble des cotations
Fruits et Légumes

À lire aussi

  • Vignette
    Amorce d'une reprise

    Le marché des produits de saison a eu tendance à se réactiver, vendredi, à l’approche du we

  • Vignette
    un commerce attendu plus actif

    Le contexte s'annonce plus porteur pour les fruits et légumes de saison (asperge, con

  • Vignette
    Asperge

    Tendance: Les apports et les prix se sont stabilisés,

  • Vignette
    Carotte

    Tendance: Les derniers lots du Sud-Ouest ont été faci

  • Vignette
    Chou-fleur

    Tendance: Avec le déclin de la demande intérieure et la pers

  • Vignette
    Concombre

    Tendance: Le marché a conservé une bonne fluidité, su