Aller au contenu principal

Loire-Atlantique
Pour le ministre de l’Agriculture, « l’enjeu, c’est l’emploi »

Bruno Le Maire était en visite le 9 décembre sur l’exploitation de Jean Thireau, producteur de concombres et de tomates qui a perdu 30 % de son chiffre d’affaires cette année.

Bruno Le Maire est venu soutenir la filière maraîchère et viticole le 9 décembre dernier en Loire-Atlantique. Dans sa hotte de Noël, la baisse des charges salariales. En effet, la loi de finances 2012 destinée à financer la baisse du coût de travail permanent a été votée fin octobre. Le ministre a donc rappelé aux représentants de la filière la réduction de 1 euro de charges par heure maximum prévue dans la loi. « Si on peut aider la filière, je réponds présent. On doit donc continuer à faire baisser le coût salarial, transférer les charges salariales sur une autre base si on veut maintenir l’emploi. La société a un choix collectif à faire », a précisé Bruno Le Maire. Un message qui réconforte les maraîchers qui espèrent bien que c’est le premier pas vers davantage d’exonérations pour la profession. Car le bilan de l’opération n’est pas forcément positif pour l’instant dans toutes les exploitations.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

Dégâts de gel : déjà une « annus horribilis » pour les arboriculteurs
Les nuits de gel de la semaine du 5 avril ont causé d’important dégâts principalement en arboriculture et viticulture. Tous les…
Le vanillier s'adapte bien à l'agroforesterie, en Guadeloupe, et produit des gousses capables de rivaliser avec ses homologues de l'Océan indien. © D-L Aubert-DAAF Guadeloupe
Guadeloupe : la vanille se cultive en sous-bois
Quelques agriculteurs ont décidé de relancer la culture de la vanille dans les sous-bois en Guadeloupe, grâce à des concessions…
Hélène Darroze et Guillaume Gomez, ambassadrice et parrain de l’Année internationale des fruits et légumes
Interfel a présenté en visioconférence le 31 mars quelques lignes directrices de son programme pour soutenir l’Année…
Dégâts de gel : la filière abricot très affectée, la pêche s'en sort mieux
L'AOP Pêches et Abricots de France dresse un premier bilan très provisoire des épisodes de gel sur les deux filières, en fonction…
Dégâts de gel dans l’Hérault : les températures étaient trop froides...
Les nuits des 6 et 7 avril, dans l’Hérault, les températures ont chuté jusqu'à -8°C et des parcelles d’arbres fruitiers et de…
L’AOP Pêches et Abricots de France dévoile ses nombreux axes de travail pour 2021
Campagne de communication commune avec l’ANPP sur Vergers Ecoresponsables, Plan Qualité Abricot, et expérimentation grandeur…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes