Aller au contenu principal

Coût du travail
Pour Bernard Reynès, la taxe doit servir à faire baisser les coûts de main-d’œuvre

Le député des Bouches-du-Rhône ne décolère pas après l’annonce par François Fillon d’une taxe sur les sodas pour soutenir le budget de l’Etat.

L’idée de Bernard Reynès de taxer les boissons gazeuses à sucre ajouté pour faire baisser le coût de la main-d’œuvre ne profiterait finalement pas au monde agricole. Cette proposition présentée en juillet, à Bruno Le Maire, dans le cadre de son rapport sur la relance de la compétitivité de l’agriculture, abondera le plan de rigueur de l’Etat. « Cette mesure forte devait permettre d’abaisser les charges pour ramener l’heure de travail payée au SMIC à 9,32 € au lieu de 10,30 et rendre les agriculteurs plus compétitifs face aux pays voisins », explique Bernard Reynès. C’est donc une manne financière de 550 M€ qui va échapper aux filières agricoles, qui dans leur ensemble, syndicats majoritaires et minoritaires, ministre de l’Agriculture compris, avaient salué cette initiative. Bernard Reynès explique son exaspération : « Sur un plan personnel, je déplore que l’on me pique mon idée et que l’on détourne une recette pour autre chose que l’agriculture.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

Victor Lallement et Quentin Blochard ont réhabilité un kilomètre de galerie pour redémarrer la production de champignon dans les mines d'ocre.
Une nouvelle champignonnière bio dans le Vaucluse
Victor Lallement et Quentin Blochard remettent les champignons à l’honneur dans le Luberon en réhabilitant une mine d’ocre pour…
Loire-Atlantique : des producteurs de Vitaprim et Nanteurop créent une OP 100 % bio
Le 1er janvier, une nouvelle OP 100 % bio sera créée en Loire-Atlantique. Objectif : assurer la fiabilité de l’offre en bio et…
Le brocoli Bimi à la conquête du marché français
Le producteur Picvert et le sélectionneur Sakata se sont engagés ensemble pour développer la production origine France de la…
Geoffrey et Claire Andna gèrent l’îlot de la Meinau, au cœur de l’agglomération strasbourgeoise, ce qui rend possible les livraisons à vélo.
Maraîchage : Claire et Geoffrey Andna cultivent au cœur de Strasbourg
L’îlot de la Meinau accueille jusqu’à 250 personnes par jour. Ici, aux portes d’un bassin de consommation de 40 000 personnes,…
La performance environnementale est un des gros points forts de la micro-injection sécurisée (En photo, test de migration en culture de kiwi).
La micro-injection dans le tronc, voie d’avenir pour la protection phytosanitaire des vergers ?
La micro-injection sécurisée fait partie des méthodes d’application de produits phytosanitaires actuellement étudiées en…
Malgré le retour à la normale, la consommation responsable se maintient
La 3e édition du baromètre Max Havelaar de la transition alimentaire montre un petit tassement par rapport à 2020 des…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes