Aller au contenu principal

Endives
Perle du Nord veut jouer encore plus collectif

La marque vient de muscler son management, réorganiser ses bureaux de vente et structurer son fonctionnement interne. Elle a décidé d'accroître et de diversifier ses volumes mis en marché.

L'AOP Perle du Nord a décidé de passer la surmultipliée. Objectif : passer de 105 à 150 M€ de chiffre d'affaires annuel d'ici trois ans*. Perle du Nord a recruté Marc-Henri Blarel le 3 août. Cet ancien chef des achats f&l “France” du groupe Auchan a été nommé directeur général adjoint de la marque et travaillera avec Patrick Petitpas, directeur général. « Marc-Henri Blarel assumera un rôle de conseil auprès des commission-naires. Il doit les aider à définir leurs stratégies », précise Hugues Moilet, président de la Sasu Perle du Nord et PDG de Primacoop. Ce dernier veut favoriser l'esprit de groupe. Perle du Nord s'appuiera sur le Codir, animé par Marc-Henri Blarel et regroupant les directeurs commerciaux des commissionnaires, et le Comex animé par Patrick Petitpas, le comité de direction “production”, chargé de construire une offre commune destinée aux commissionnaires.

Intéressés au développement

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

kiwi francisation
Une condamnation exemplaire pour la « francisation » de kiwis
Le tribunal correctionnel de Montauban a lourdement condamné une tentative de « francisation » de kiwis, à la hauteur du…
Comment (ré)apprendre à bien manger ? Les multiples leviers de l’éducation alimentaire
Alors que le monde a subi de plein fouet la crise de la Covid et que la prise de conscience environnementale est désormais…
Dégâts de gel : la filière abricot très affectée, la pêche s'en sort mieux
L'AOP Pêches et Abricots de France dresse un premier bilan très provisoire des épisodes de gel sur les deux filières, en fonction…
Une filière de fleurs comestibles en construction
Devant le succès actuel des fleurs comestibles en gastronomie, un projet franco-italien vise à organiser une filière.
A la station CTIFL de Balandran, les bidons noirs de 20 litres ont été disposés sur trois hauteurs sous les gouttières. © CTIFL
La serre bioclimatique, une opportunité pour les producteurs sous abri ?
La serre bioclimatique pourrait être une opportunité d’amélioration pour les abris froids ou peu chauffés. De plus en plus de…
Les matériaux de couverture double paroi en plastique innovant, comme le F-Clean, pourront désormais bénéficier des Certificats d’économie d’énergie. © CTIFL
Serres : trois nouvelles fiches pour les Certificats d’économie d’énergie
Le dispositif des Certificats d’économie d’énergie (CEE) aide le financement d'équipements permettant des économies d’énergie.…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes