Aller au contenu principal

DÉBUT DE CAMPAGNE
Pêches et nectarines: ça bouge chez les arboriculteurs!

L'AOPn Pêches-Nectarines veut donner de nouveaux repères aux consommateurs et consolider l'augmentation des ventes constatée en 2011 et 2012. Le cœur de gamme sera davantage travaillé.

Dès cet été, les entreprises adhérentes de l'AOPn Pêches-Nectarines proposeront une nouvelle segmentation qui revisite la traditionnelle, mais désuète, différenciation pêches blanches/jaunes, nectarines blanches/jaunes. L'objectif est de donner de nouveaux repères aux consommateurs et consolider l'augmentation des ventes constatée en 2011 et 2012. « L'étude que nous avons conduite, a indiqué Catherine Roty à l'occasion de la journée nationale pêche qui s'est déroulée au centre CTIFL de Balandran, montre une très nette augmentation des consommateurs qui n'ont plus de préférence entre pêches/nectarines et brugnons. Il y a également un nombre croissant d'acheteurs (+ 10 points par rapport à 1994) indifférents à la couleur de la chair. Par ailleurs nous avons noté que pour deux consommateurs sur trois la nectarine, qui à leurs yeux reste un fruit traditionnel très proche de la pêche, est un fruit de qualité inégale et souvent trop dure.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

« L’intérêt pour nous de la serre est de protéger les cultures du Mistral », témoignait Julien Bernard aux invités de Légumes de France. © RFL
Des légumes sous serre photovoltaïque pour la vente directe
Légumes de France a organisé mi-octobre une visite de la serre photovoltaïque d’un de ses adhérents.
Comment valoriser l’agroécologie, attendue par un consommateur qui n'est pas prêt à payer plus ?
Sans pesticide de synthèse, HVE, Global Gap… Comment valoriser ces produits agroécologiques, plus chers à produire, auprès des…
Mathieu Lancry
Mathieu Lancry (coopérative Norabio) : « La contractualisation avec Biocoop permet d’éviter toute spéculation »
Marché du bio, impact de la Covid-19, et produits équitables : Mathieu Lancry, président de Norabio et administrateur de Biocoop…
champ
Avec son label GGN, GlobalG.A.P. veut s’adresser aux consommateurs
Lancé mondialement au second semestre 2021, le label GGN apparaîtra sur les emballages des fruits et légumes engagés dans la…
Les carottes de Noriap sont mises en marché par Kultive sous la marque "Carottes Ch'tis".  © Noriap
Noriap se lance dans la carotte pour le marché du frais
Après un test considéré comme concluant par la coopérative picarde, les surfaces sont appelées à doubler pour la prochaine…
Alain Alarcon Banagrumes
Banagrumes lance Orlana, une marque pour les fruits et légumes conventionnels « avec un plus »

Le grossiste rungissois Banagrumes vient de lancer une nouvelle marque Orlana. Celle-ci s’adresse aux fruits et légumes…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes