Aller au contenu principal

Pêche : Le faible intrant ne passe pas le test

Un essai sur pêche de la Sefra (Drôme) démontre que la réduction d’intrants conduit à des prises de risque qui diminuent les rendements. Ces pertes de production ne peuvent être compensées que par un prix de vente supérieur.

Dans la parcelle faibles intrants, la diminution de la fertilisation a fortement pénalisé la vigueur, les rendements et les calibres.
© Sefra

« Il est inenvisageable avec les variétés actuelles de produire des nectarines « zéro résidu » sans compensation financière », affirmait Yannick Montrognon, technicien chargé du programme pêches et nectarines à la Sefra (Drôme), lors de la journée Séance Arbo organisée par la station expérimentale fin septembre. Si certaines méthodes alternatives aux produits phytosanitaires de synthèse sont applicables, « les grosses réductions d’intrants engendrent des problématiques de ravageurs secondaires, complétait-il. Seule la stratégie en agriculture biologique permet de prendre des risques de par ses prix de vente élevés. Mais neuf variétés sur dix ne sont pas cultivables en bio. » Pour illustrer son propos, le technicien a pris l’exemple de la cloque, pour laquelle « le matériel de base a une sensibilité catastrophique », et où la seule solution alternative aux produits de synthèse est le cuivre.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

Deux maraîchers strasbourgeois remportent le Trophée du maraîchage
Le Trophée du maraîchage, organisé par Légumes de France, a été remis à un couple de maraîchers strasbourgeois, lors de la finale…
L’effeuillage mécanique apporte plus de coloration aux fruits.
Pomme et poire : le CTIFL étudie l'adaptation des vergers à la mécanisation
Le CTIFL consacre plusieurs essais à une meilleure adaptation des vergers de fruits à pépins à la mécanisation.
Emballage : Florette et Les Crudettes révolutionnent le marché de la 4ème gamme (MAJ)

Leader français des salades prêtes à l’emploi, Florette présente une véritable innovation de rupture…

pommes gros plan
Pommes et poires : une saison française 2021-2022 atypique à plusieurs titres (MAJ)
La récolte de pommes françaises devraient être suffisante cette année mais pas en poires. Calibre et aspect visuel seront au cœur…
[VIDEOS] Cerise : la pose des filets alt'droso en pratique
Deux films pratiques sur la pose de filets alt'droso, visant à lutter contre les dégâts de Drosophila suzukii sur cerisier, ont…
La Commission européenne autorisée à renégocier l’équivalence Bio avec un certain nombre de pays tiers
Le règlement listant les pays tiers bénéficiant d’une équivalence pour l’accès au marché UE de leurs produits bio ce règlement…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes