Aller au contenu principal

Patate douce : pourquoi la France est un marché attractif pour la Caroline du Nord ?

La Commission de la patate douce de Caroline du Nord annonce vouloir renforcer sa présence dans l'UE et particulièrement en France après le succès de sa récolte 2023. En France, les achats de patates douces ont progressé malgré l'inflation.
 

Seau de patates douces lors de la récolte en Caroline du Nord.
La récolte de patates douces de Caroline du Nord aux Etats-Unis a été estimée à 653 040 tonnes en 2023. La France est un pays cible pour la North Carolina Sweetpotato Commission.
© NCSPC

L’Etat de Caroline du Nord est le plus grand producteur de patates douces des Etats-Unis d'Amérique, avec plus de 60 % de la production totale cultivée aux États-Unis. Pour écouler sa production, la NCSC (North Carolina sweetpotato commission) a lancé des recherches pour connaître les opportunités sur ses marchés d'exportation de l'Union européenne.

Lire aussi : Comment la patate douce de Caroline du Nord entend séduire davantage les Français ? 

En France, la patate douce jugée plus saine que la pomme de terre ?

L'une des principales conclusions de l'étude est que 28 % des acheteurs en France choisissent la patate douce comme alternative plus saine aux classiques pommes de terre, et ce, malgré les effets de l’inflation, laquelle « n'a pas eu d'impact négatif sur la consommation de patates douces ». Selon l'étude, 24 % de Français ont même acheté davantage de patates douces en 2023 que les années précédentes. Les ventes de patates douces en France s’élèvent à 79 millions d'euros (M€) ; pour 71 millions de livres sterling pour le Royaume-Uni et 63 M€ en Allemagne.

Le pourcentage de ménages qui achètent des patates douces est de 42 % au Royaume-Uni, 34 % en France et 22 % en Allemagne.

Lire aussi : Patate douce : comment bien choisir ses variétés ?

Une campagne de communication pédagogique en 2024 pour la patate douce

Ces résultats montrent qu'il existe une intéressante marge de manœuvre pour augmenter le nombre de consommateurs sur ces trois marchés. Pour cela, la NCSC et les producteurs et expéditeurs de patates douces de Caroline du Nord ambitionnent de soutenir leur produit en Europe durant l’année 2024, avec un plan de promotion pédagogique visant à faire mieux connaître la patate douce aux consommateurs en tant que légume-racine riche sur le plan nutritionnel, doté en outre d'une excellente durée de conservation, et d’une grande polyvalence culinaire. 

Les plus lus

Fraises hors sol cultivées en France
Fraise française : un bon début pour la commercialisation... à poursuivre

En retard par rapport à l’an dernier, la saison de la fraise française a bien commencé d’autant que la fraise espagnole est…

Parsada : ouverture ce 12 avril d'un appel à projets porté par FranceAgriMer

Initié au printemps 2023, le Plan stratégique pour mieux anticiper le potentiel retrait européen des substances actives et le…

Pourquoi le groupe Axéréal arrête son activité fruits et légumes ?

25 producteurs commercialisaient noix, asperges et pommes de terre bio via la coopérative.

Prix des fraises françaises : il n'est « pas lié aux faibles quantités espagnoles », revendique l’AOPn

Les fraises espagnoles sont pour le moment quasi absentes de nos étals français. Pourtant, ce n’est pas cette absence ou cette…

PNR BARONNIES PROVENCALES
L’IGP Abricot des Baronnies sur la rampe de lancement

L’abricot des Baronnies, qui attendait ce printemps la toute dernière validation de son IGP, est d’ores-et-déjà en ordre de…

production de chou-fleur en Bretagne
Sica Saint-Pol de Léon : un chiffre d'affaires en hausse malgré les intempéries et la baisse des volumes

L’année 2023 a été très compliquée au niveau climatique, entraînant une baisse des volumes, mais avec un chiffre d’affaires de…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes