Aller au contenu principal

Omer-Decugis & Cie vise les 230 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2025

Malgré un contexte fortement perturbé, Omer-Decugis & Cie vient de signer sa douzième année de croissance consécutive.

Dans un contexte de très fortes tensions inflationnistes sur l'ensemble des coûts de la chaîne d'approvisionnement - intrants de production, emballages, énergie, logistique (fret et transport terrestre) - la marge brute du Groupe ressort en hausse de +7,7% à 21,8 millions d’euros , soit un taux de marge de 11,6% en retrait de 3,1 points.
© Philippe Gautier-FLD

Le groupe Omer-Decugis vient de publier ses résultats pour l’exercice 2021/22 et son chiffre d’affaires du 1er trimestre 2022/23 (du 1er octobre au 31 décembre 2022). Le chiffre d’affaires de 188,6 millions d’euros souligne une  progression de 37,0% (34,9% en organique) par rapport à l’exercice précédent représentant près de 150 000 tonnes de fruits et légumes livrés. Il s’agit de la douzième année de  de croissance consécutive permettant au groupe d’être en avance d’une année sur son plan de développement.

Lire aussi : Vaucluse : Omer-Decugis & Cie acquiert une plateforme logistique à Sorgues

Le pôle SIIM (importation, mûrissage, conditionnement et commercialisation) ressort en hausse de +43,7% par rapport à l’exercice précédent avec un chiffre d’affaires de 141,0 millions d’euros.  Omer-Decugis & Cie se félicite par ailleurs de sa première campagne de litchi de Madagascar, qui a permis à l’entreprise de  consolider ses positions de marché en France et en Europe.

Madagascar : un campagne litchi considérée comme bonne

Selon le CTHT (Centre de technique horticole de Tamatave), la campagne 2022/2023 de litchis est considérée comme bonne, malgré un démarrage légèrement plus tardif. Environ 14 280 tonnes ont été exportées vers le marché européen, principal débouché. Cela souligne un léger recul (-1,99%) par rapport aux 14 570 tonnes de la saison précédente.

Le dynamisme est aussi porté par le segment des fruits climactériques (bananes, mangues, avocats) et le développement des capacités de mûrissage du Groupe mais aussi  par les exotiques en pleine expansion comme la lime ou le fruit de la passion. Le segment stratégique « BAMA » (Bananes, Ananas, Mangues et Avocats,) représentant à lui seul plus de 75% du tonnage total du groupe, est en croissance solide de +22,2%.

Confiance pour l’exercice 2022/2023

Le chiffre d’affaires du pôle grossiste du Groupe, s’établit à 47,6 M€, en progression de +20,5% (+13,1% en organique), bénéficiant de l’intégration réussie d’Anarex et son offre de produits ethniques ainsi que de la bonne dynamique des segments plus traditionnels de Bratigny, reflétant le bon niveau de la consommation française malgré l’inflation.

 

 

« Nous avons réalisé de belles percées commerciales sur l’ensemble de nos produits et, en particulier, les fruits mûrs à point dont l’avocat, un de nos principaux axes de développement. 2021/22 aura ainsi été un exercice de croissance et de prises de parts de marché durables pour l’avenir » commente Vincent Omer-Decugis, Président-directeur général d’Omer-Decugis & Cie. Le démarrage du nouvel exercice est aussi jugé porteur : « Il est satisfaisant et conforte notre objectif d’une consolidation de l’activité au service de l’amélioration de la performance opérationnelle. Les renégociations commerciales conduites ces derniers mois et l’évolution plus favorable de la parité euro/dollar nous permettent d’être confiants sur notre capacité à restaurer progressivement la profitabilité du Groupe sur 2023. »

Les plus lus

Grégory Spinelli, champignonnière du Clos du Roi
Grégory Spinelli, producteur de champignons dans le Val d'Oise : « Nous ne sommes plus que quatre producteurs franciliens »
Grégory Spinelli est à la tête de la champignonnière souterraine du Clos du Roi, en plein cœur d’une zone résidentielle de Saint-…
L’intelligence artificielle peut-elle révolutionner la filière fruits et légumes ?

Medfel 2024 a mis en débat cette question brûlante : à quoi donc pourrait servir l’IA dans les entreprises de fruits et…

Les tomates cerise marocaines à des prix défiant toute concurrence, côtoie l’offre française en saison.
Tomates marocaines : pourquoi les producteurs français ont mené une opération de sensibilisation

Des producteurs de tomates ont envahi vendredi 26 avril les rayons fruits et légumes de plusieurs supermarchés dans quatre…

Rémy Frissant, cofondateur d’Amandera, à Medfel 2024
La bio doit-elle se réinventer ?

La bio doit revenir à ses fondamentaux et mieux communiquer envers le consommateur. C’est ce qui ressort de la conférence…

Fraises françaises : quel bilan à mi-saison ?

Après un début de campagne tardif dans plusieurs régions de production et des conditions climatiques fluctuantes, l’AOPn…

La couleur préférée des abricots par les consommateurs est l’orange et l’orange pigmenté de rouge.
Gel, alternance, coulure : à quoi s’attendre pour la récolte française d’abricot en 2024 ?

A Medfel, les prévisions de récolte pour la France annonce une forte baisse après une forte récolte 2023. A quoi cette baisse…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes