Aller au contenu principal
Font Size

Fruit Logistica
Objectif HVE et moins de plastique pour Fruidor Terroirs

À l’occasion de Fruit Logistica, Fruidor Terroirs a fait le point pour FLD sur les tendances fortes en cours de développement. Côté produits, la patate douce rafle la mise.

 © Julia Commandeur - FLD
© Julia Commandeur - FLD

« Nous avons une grosse pression de la part de nos clients sur la HVE, confirme François Dalle, directeur national Fruidor Terroirs. C’est un référentiel d’État, plus positif que les démarches « sans » – et il y a un logo, certes pas encore connu du consommateur mais on y vient ». Fruidor Terroirs pousse donc fortement ses producteurs fournisseurs à s’engager dans la HVE, avec des réunions d’information, des propositions d’accompagnement technique, etc. Devant l’ampleur de la tâche, Fruidor Terroirs se fait accompagner d’un consultant. « Nous voulons pouvoir proposer toute une gamme, souligne François Dalle. À Bordeaux, nous sommes très avancés : 100 % de nos carottes proviendront cette année d’exploitations HVE, 99 % des asperges… À Nantes, la HVE ne concerne que 30 à 40 % des produits ».

Sur le plastique, les obligations réglementaires françaises, à très rapide échéance, posent beaucoup de questions. « Il va falloir changer le modèle d’emballage sur les machines et les matériaux, donc quid du surcoût ? Et quid des attentes du consommateur qui rejette le plastique mais qui a besoin de voir le produit fruits et légumes ? », s’inquiète François Dalle. Fruidor Terroirs teste notamment le bottelage (un peu comme en banane), sur de petites séries : le bio ou en poireaux, choux… Pour les autres produits, le papier cellulose est regardé, mais certains produits trop humides sont incompatibles.

Côté produits, la patate douce, en bio ou en conventionnel, ne connaît pas la crise, tant qu’elle est origine France. « Nous la produisons dans le Sud-Ouest et elle va passer HVE et ZRP, souligne Stéphane Hoffmann, directeur commercial international Fruidor Terroirs. La production française se structure pour répondre à la demande mais le climat et les exigences phytosanitaires en font une culture très compliquée ». Fruidor Terroirs a un potentiel de 300 t de patates douces origine France (200 t en conventionnel et 100 t en bio) – plus de l’import en complément – et espère « doubler les volumes français l’année prochaine ».

Fruidor Terroirs veut pouvoir proposer toute une gamme HVE.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

Gérard Malaure
[Coronavirus Covid-19] Gérard Malaure, DG du groupe Primever : « Nous avons pu livrer tous les jours toutes les régions de France malgré les retours à vide de nos camions »
Explosion de la demande de la GMS, rotation des camions compliquée, projets pour l’après Covid-19 : Gérard Malaure, directeur…
En médaillon, Sébastien Lacombe commercialise sa production sous la marque Gouttes du Soleil, qu'il a acquise en 2015. © A. Lasnier
Dans le Tarn-et-Garonne, une parcelle de cerisiers entièrement close par un système de filets et de bâches
Dans le Tarn-et-Garonne, Sébastien Lacombe expérimente un nouveau type d’installation pour protéger ses cerisiers contre…
L’offre des opérateurs français repose sur une tomate cerise HVE en barquette carton de 200 g sous flow-pack. Objectif : contrer l'offre marocaine.  © Rougeline
Une offre de tomates cerise HVE pour contrer l’importation
Intermarché communique sur les tomates cerise HVE en 200 g. L’offre, lancée aussi dans d’autres enseignes, est née d’une…
Les jardiniers produisent un volume de tomates de l'ordre de 400.000 tonnes, selon une estimation du CTIFL. © DR
Tomate : Les potagers pénalisent-ils les ventes ?
Le CTIFL a mené une étude afin de déterminer l’impact de tomates produites dans les potagers des particuliers sur les achats en…
Didier Marques , président de l'UNCGFL : « Les grossistes fruits et légumes ont démontré leur capacité d’adaptation lors de la crise Covid-19 »
Élu le 11 juin, le nouveau président de l'Union nationale du commerce de gros en fruits et légumes (UNCGFL) livre, pour FLD, ses…
United fresh live promo
United Fresh 2020 : la crise sanitaire a fortement touché la filière américaine
United Fresh Produce Association, l’interprofession américaine fruits et légumes tient son Salon de façon dématérialisée cette…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 29,5€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes