Aller au contenu principal
Font Size

Restauration
Metro aide les restaurateurs à passer au « durable »

À l’occasion de son 4e colloque RSE le 9 décembre, Metro a dévoilé les résultats de deux études sur la durabilité en restauration.

Les principaux résultats de l’étude Metro “Mon restaurant passe au durable” édition 2019.
© Harris Interactive/Metro

La 3e édition de l’étude Metro « Mon restaurant passe au durable »* souligne que les restaurateurs sont de plus en plus nombreux (60 % contre 47 % en 2017) à considérer le développement durable comme une tendance forte de la société qu’il est nécessaire de prendre en compte dans son activité et 62 % d’entre eux mettent en place des bonnes pratiques (tri/recyclage, produits locaux, gestion de l’eau…). Les principales motivations ? La conviction personnelle à 74 % (+1 point vs 2018) ; le respect de l’environnement à 73 % (-2 points) ; et répondre à la demande du client à 62 % (+5 points).

A contrario, les principaux freins pour s’engager sont le manque de moyens financiers à 54 % (+7 points) ; le manque de temps à 41 % (+3 points) ; et le manque d’informations à 40 % (+8 points).

« En tant que premier fournisseur des restaurateurs et commerçants indépendants, Metro a justement mis en place le programme « Mon restaurant passe au durable » pour accompagner leurs clients professionnels à trouver et mettre en place des pratiques respectueuses de l’environnement », souligne le groupe.

 

Généraliser les bons exemples

Dans une deuxième étude, Metro s’est associé avec le cabinet Utopies pour mettre en avant des grands principes pour aider la restauration à passer au durable et donne des exemples déjà mis en place. « Les exemples de restaurants engagés se multiplient. Pourtant, en France, seule une part minime des clients perçoit les efforts du secteur en matière de développement durable, alors même qu’un client percevant ces efforts a une intention d’achat 3,3 fois supérieure. Les engagements de la restauration dans le développement durable doivent donc être plus radicaux (100 % bio, ou 100 % végétariens par exemple), se généraliser (démocratiser et faciliter l’accessibilité) et changer d’échelle (villes et territoires) », concluent Metro et Utopies.

 

* Étude quantitative Harris Interactive 30 septembre-7 octobre 2019 auprès de 1 060 clients de Metro (restauration rapide, restauration service à table, traiteurs, cafés-bars-pubs, boulangers/pâtissiers et bouchers).

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

« On ne dessine pas un arbre en commençant par les feuilles, mais par le tronc : c’est que nous avons fait avec cette nouvelle offre pour les fruits et légumes en vrac », souligne Stefano Volpi, cofondateur de Connecting Food.  © Connecting Food
La blockchain adaptée aux fruits et légumes en vrac
Garantir l’origine tout au long de la chaîne d’approvisionnement n’est pas aisé avec des fruits et légumes en vrac. Connecting…
 © RFL
Moins travailler les sols agricoles pour une meilleure fertilité
La conservation des sols fait des émules. De plus en plus de producteurs, chercheurs et conseillers préconisent de ne pas…
promus box
Promus veut aider tous les producteurs à vendre en circuits courts
La start-up souhaite démocratiser l’approvisionnement local en accompagnant les producteurs dans leur diversification en circuit…
L’atelier d’écossage du haricot Coco de Paimpol a été perfectionné pour la campagne 2020. © Cerafel
L’UCPT s’adapte et devient les Maraîchers d’Armor
La nouvelle coopérative Les Maraîchers d’Armor regroupe les adhérents des coopératives de base de l’UCPT, Bro Dreger, la Presqu’…
La plantation en sol de trayplants de fraisier est en augmentation chez les maraîchers diversifiés. Cette technique est maintenant bien maîtrisée par les professionnels. © C.A Savoie Mont-Blanc
Des trayplants de fraisiers pour se diversifier
La production de fraises sous abris froids se démocratise dans les systèmes maraîchers diversifiés, afin de disposer d’un produit…
La tomate de Marmande veut se faire reconnaître
La marque collective Tomate de Marmande est une première étape vers l'IGP Tomate de Marmande qui concerne déjà les produits frais…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 29,5€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes