Aller au contenu principal
La principale difficulté rencontrée pour le bio est l’approvisionnement en pommes de terre françaises.
© Yannick Le Gal_Altho