Aller au contenu principal

Medfel 2018 : une dixième édition riche

© Philippe Gautier

Dix ans de Medfel, 30 ans d’Europech’ et 20 ans d’OCM fruits et légumes (ce qui fit l’objet d’une intéressante table ronde avec en duplex live les députés européens Michel Dantin et Eric Andrieu) : l’édition 2018 de ce qui demeure l’unique rendez-vous international d’affaires des fruits et légumes en France n’a pas déçue.

Première présence pour le collectif Nouveaux Champs

Vignette

Exposant bien évidemment pour la première fois à Medfel, le collectif Nouveaux Champs (“Zéro résidu de pesticides”) a attiré un bon nombre de visiteurs. Une table ronde a réuni Gilles Bertrandias, président du collectif, Daniel Sauvaitre, président de l’ANPP et Matthieu Lovery (Carrefour) sur le thème « Zéro résidu de pesticides : Quelle stratégie ? ». Ce dernier a confirmé que ce type d’offre pouvait se positionner dans les rayons en substitution d’autres produits, même au niveau du linéaire bio quand certains f&l étaient difficiles à obtenir, mais que la création d’un ilot “Zéro résidu” n’était pas envisageable. De son côté, Gilles Bertrandias a souligné qu’il ne fallait pas imaginer que les f&l “Zéro résidu” puissent être vendus au prix du conventionnel et qu’un positionnement différent devait être trouvé en rayon. Daniel Sauvaitre a souligné que la démarche mettait quand même la barre très haut et que tout devait être mis en œuvre pour aller vers le zéro résidu avec l’appui du centre technique de l’interprofession.

Le melon de Cavaillon est prêt pour la saison

Vignette

Le melon de Cavaillon a présenté sa nouvelle identité graphique sur Medfel. Il était bien évidemment trop tôt pour dessiner la campagne à venir. En revanche, nouveaux emballages, stickers, “cravate” pour l’offre en filet… Tout est prêt pour cette année. Les opérateurs engagés dans la relance de ce melon mythique, qui avaient présenté leur démarche l’an dernier à Medfel, entendent bien se positionner comme une offre alternative sur le segment premium. Tout semble prêt aussi pour relancer le dossier d’IGP.

L’originalité comme fil conducteur pour Idyl

Vignette

Idyl mettait en avant son offre « mon panier recette bio » : « l’idée de départ a été de proposer une barquette contenant tous les ingrédients pour une recette 100% légumes avec comme fil rouge l’originalité. Ainsi notre offre printanière propose un velouté de Butternut, carotte, orange et gingembre ainsi qu’une recette de cocktail tonique avec grenade, orange, citron et gingembre » détaille Brigitte Sénéchal responsable marketing (à gauche en compagnie de Shérazade Abdou-Rabbih). Cette offre se retrouve déjà chez E.Leclerc et Intermarché. D’autres offres seront commercialisées durant l’été.

5AM Market lance sa nouvelle plateforme

Vignette

Sur Medfel, 5AM Market a présenté officiellement sa nouvelle plateforme qui offre une nette amélioration de l’outil. Accessible gratuitement depuis l’été 2016, la plateforme (700 entreprises inscrites) se doit aujourd’hui de rendre son activité rentable. D’où l’idée est de proposer un panel d’outils et services accessibles par abonnement (optimisation de la visibilité, accès aux appels d’offres, conseils, expertises…) « Cette offre n’est pas arrivée par hasard, nous avons longuement questionné nos utilisateurs pour comprendre au mieux leurs attentes. Une cinquantaine d’abonnements ont déjà été commercialisés en préventes. C’était un moyen pour nous de tester notre proposition » explique Victor Gilles co-fondateur (à droite avec Denis Gilles).

La Rebelle s’expose à Medfel

Vignette

Les Ets « Ile de Ré Primeur » exposait à Medfel. L’entreprise regroupe une dizaine de producteurs de pommes de terre ayant développé leur propre marque « La Rebelle ». « Nous produisons environ 500 tonnes toutes qualités mélangées dont 210 t en prémium sur des variétés comme Osiris, Perline et Penni, une nouveauté » explique Eric Delimbeuf, responsable commercial. » Sur le stand, l’entreprise présentait une boite de 750 g de pomme de terre primeur en carton indéformable (trois calibres disponibles) et s’apprête à mettre sur le marché une offre pomme de terre accompagnée d’un sachet d’algues condimentaires récoltées sur place.

Belle visibilité des entreprises du Maghreb

Vignette

Medfel n’a pas failli à sa réputation de salon méditerranéen des fruits et légumes avec une très belle présence des entreprises marocaines (dont Les Domaines). De plus, les habitués auront remarqué cette année la présence de plusieurs entreprises algériennes. Il est vrai que parfois malheureusement la politique des visas a pu empêcher la présence de certaines entreprises. Ce ne fut pas le cas cette année. On ne peut que s’en féliciter.

Des maraichers bio de Gérone en visite

Vignette

Rencontre au détour les allées du salon avec l’équipe de « Maraicher bio de Gérone » (de gauche à droite, Hafedh Akrout Omri, co-gérant, Esther Sanahuja Renondo, directrice marketing et Mounir Bouhele, responsable exploitation). En catalogne espagnole, l’entreprise dispose de 36 h de terres jamais cultivées, ce qui facilite le développement bio. Il développe ainsi une parcelle 1,5 ha d’ail et de poireau. L’objectif à fin 2018 est de porter à 10 ha en développant un programme d’herbes aromatiques (basilic, thym romarin…) et aussi d’amandiers. L’équipe connait son affaire : Hafedh Akrout Omri est le patron de BioSanare à Barcelone et Mounir Bouhele est passé par le groupe Canavese et Pro Natura.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

L’alimentation locale, réel changement ou fausse tendance ?
Alimentation locale, circuit court, mondialisation contre souveraineté alimentaire… Cette tendance s’est-elle réellement…
Koki a signé plusieurs partenariat pour développer le verger de noisetiers en France et s'assurer des débouchés. © Koki
Noisette : un partenariat entre Unicoque et Ferrero
La forte demande du marché de la noisette industrie, consolidée par un partenariat avec Ferrero, dynamise la production de…
En médaillon, Guillaume Brisard compte installer à terme une trentaine de moutons Shropshire pour gérer l'enherbement de ses vergers. © A. Lasnier
Guillaume Brisard adopte l’éco-pâturage dans ses vergers
Guillaume Brisard, arboriculteur en Indre-et-Loire, a installé une douzaine de moutons dans ses vergers de pommiers et poiriers…
Fruits à coque : Amandera lève 1 M€ et se lance dans les noisettes
Actualités riches pour Amandera, la société de l’économie sociale et solidaire spécialisée dans le développement de filières de…
Les Mannoni, père et fils, produisent environ 2 500 tonnes de melons par an, sur le secteur de Tarascon et Arles. © E.Delarue
Serge Mannoni, producteur de melons dans les Bouches-du-Rhône : « melonnier, c’est un métier »
45 ans après son installation, Serge Mannoni a transmis son métier de melonnier à ses trois fils. Une passion partagée qui se…
Pommes et poires : trop tôt pour un bilan chiffré après les dégâts de gel
Le froid exceptionnel de début avril a impacté les productions de pommes et de poires. Selon l'Association nationale pommes…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes