Aller au contenu principal
Marché de Rungis

Magellan lance de nouvelles marques de fruits

La relance de la structure d’importation de Desmettre à Rungis passe par de nouvelles marques et une offre ciblée, incluant aussi les fruits moches.

En plus des nouvelles marques, Magellan Sélection, Bio et Exclusive, le grossiste de Rungis lance sa marque de fruits moches : Mochébon. © Magellan

Magellan, société d’importation en propre de Desmettre Rungis créée en 2008, aborde la nouvelle année en lançant plusieurs marques. Celles-ci ont été baptisées “Magellan Exclusive” et “Magellan Selection” et “Magellan Bio” pour l’offre spécifique en fruits issus de l’agriculture biologique. Ce n’est pas tout. L’entreprise lance aussi une signature dédiée aux fruits moches, “Mochébon”.

L’offre de Magellan pour l’ensemble de ses marques porte actuellement sur la mangue Espagne (campagne terminée), l’avocat et les agrumes marocains compéteront l’offre lorsque la campagne débutera. Jérôme Desmettre, PDG du groupe, explique la démarche : « Notre vocation est d’importer les meilleurs fruits de contre-saison, c’est-à-dire ces fruits que l’on ne trouve pas dans l’Hexagone et que les Français demandent toute l’année. De plus, en tant que grossiste, nous devons donner à notre clientèle des moyens de se différencier de la concurrence. C’est pourquoi Magellan a proposé, dès le début, un cœur de gamme un peu supérieur et surtout mené une politique de distribution sélective. En sourcing, nous sélectionnions des producteurs et exportateurs spécialisés recherchant à nouer des partenariats durables. Cela pour proposer une offre segmentée, distribuée de manière sélective et exclusive à un grossiste ou une enseigne ».

La même philosophie préside aujourd’hui. L’entreprise contribue au développement des tonnages de ses fournisseurs, sur la base d’un cahier des charges et une période-test d’un an.

Pour appuyer visuellement ces nouvelles marques, le groupe Desmettre a fait appel à l’agence Carré Noir (groupe Publicis). Le choix s’est porté sur une signature, un “M” stylisé qui se retrouve sur l’ensemble des colis et sur les stickers. Cette signature concerne aussi Mochébon. « Nous voulons ici mettre en avant les qualités intrinsèques du fruit et non son apparence. C’est une marque anti-gaspillage. »

Créée en 2008, la société Magellan était depuis restée plutôt discrète. Assiste-t-on à une relance ? Jerôme Desmettre le confirme : « J’ai en effet voulu donner un nouveau dynamisme à la société. Cela a été possible grâce à deux événements. D’une part, nous nous sommes séparés de l’activité de carreau sur Lille, qui n’était plus stratégique pour le groupe. Ce qui a permis de libérer du temps pour effectuer un recentrage. D’autre part, il y a un an, nous avons créé une entreprise en Espagne, Avomango, qui assure l’expédition de mangues et d’avocats de la région de Malaga et qui fournit Magellan ».

À lire aussi

  • Vignette
    Tendance : évolution en ordre dispersé

    Le commerce est resté décevant pour le chou-fleur, l’endive et le poireau, les ventes manqu

  • Vignette
    Perspective : un contexte moins favorable

    La poursuite des vacances scolaires dans deux zones sur trois, dont la région parisienne, et la f

  • Vignette
    Carotte

    Tendance : Les arrachages sont restés difficiles, après les intempéries, et les écarts de

  • Vignette
    Chou-fleur

    Tendance : Le marché est resté peu évolutif, sur l'ensemble de la semaine.

  • Vignette
    Concombre

    Tendance : La saison française s'est mise en place, avec le début d

  • Vignette
    Endive

    Tendance : Le marché est resté morose, ces derniers jours.