Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitterLinkedIn

Marché de Rungis
Magellan lance de nouvelles marques de fruits

La relance de la structure d’importation de Desmettre à Rungis passe par de nouvelles marques et une offre ciblée, incluant aussi les fruits moches.

En plus des nouvelles marques, Magellan Sélection, Bio et Exclusive, le grossiste de Rungis lance sa marque de fruits moches : Mochébon.
© Magellan

Magellan, société d’importation en propre de Desmettre Rungis créée en 2008, aborde la nouvelle année en lançant plusieurs marques. Celles-ci ont été baptisées “Magellan Exclusive” et “Magellan Selection” et “Magellan Bio” pour l’offre spécifique en fruits issus de l’agriculture biologique. Ce n’est pas tout. L’entreprise lance aussi une signature dédiée aux fruits moches, “Mochébon”.

L’offre de Magellan pour l’ensemble de ses marques porte actuellement sur la mangue Espagne (campagne terminée), l’avocat et les agrumes marocains compéteront l’offre lorsque la campagne débutera. Jérôme Desmettre, PDG du groupe, explique la démarche : « Notre vocation est d’importer les meilleurs fruits de contre-saison, c’est-à-dire ces fruits que l’on ne trouve pas dans l’Hexagone et que les Français demandent toute l’année. De plus, en tant que grossiste, nous devons donner à notre clientèle des moyens de se différencier de la concurrence. C’est pourquoi Magellan a proposé, dès le début, un cœur de gamme un peu supérieur et surtout mené une politique de distribution sélective. En sourcing, nous sélectionnions des producteurs et exportateurs spécialisés recherchant à nouer des partenariats durables. Cela pour proposer une offre segmentée, distribuée de manière sélective et exclusive à un grossiste ou une enseigne ».

La même philosophie préside aujourd’hui. L’entreprise contribue au développement des tonnages de ses fournisseurs, sur la base d’un cahier des charges et une période-test d’un an.

Pour appuyer visuellement ces nouvelles marques, le groupe Desmettre a fait appel à l’agence Carré Noir (groupe Publicis). Le choix s’est porté sur une signature, un “M” stylisé qui se retrouve sur l’ensemble des colis et sur les stickers. Cette signature concerne aussi Mochébon. « Nous voulons ici mettre en avant les qualités intrinsèques du fruit et non son apparence. C’est une marque anti-gaspillage. »

Créée en 2008, la société Magellan était depuis restée plutôt discrète. Assiste-t-on à une relance ? Jerôme Desmettre le confirme : « J’ai en effet voulu donner un nouveau dynamisme à la société. Cela a été possible grâce à deux événements. D’une part, nous nous sommes séparés de l’activité de carreau sur Lille, qui n’était plus stratégique pour le groupe. Ce qui a permis de libérer du temps pour effectuer un recentrage. D’autre part, il y a un an, nous avons créé une entreprise en Espagne, Avomango, qui assure l’expédition de mangues et d’avocats de la région de Malaga et qui fournit Magellan ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

Après quelques semaines un peu compliquées, le marché fin avril était plutôt favorable pour les producteurs français. © Véronique Bargain - FLD ...
[Coronavirus Covid-19] De la tomate française et c’est tout
L’arrêt de la RHD et des marchés, le confinement et l’appel à consommer français ont bouleversé le marché de la tomate, au…
[Coronavirus Covid-19] Une récolte d’abricots inférieure au potentiel européen
Si Medfel 2020 a été annulé en raison de la crise sanitaire, les organisateurs n’ont pour autant pas renoncé aux prévisions de…
« Le projet présente des intérêts pour tous et permet de produire du méthane sans perte de CO2 dans l’air », soulignent Jean-François Vinet (à gauche) et Erwan Bocquier.
Loire-Atlantique : des maraîchers et des éleveurs s'associent pour créer une unité de méthanisation
Maraîchers en Loire-Atlantique, Jean-François et Charles Vinet ont créé avec des éleveurs une unité de méthanisation innovante,…
[Coronavirus Covid-19] La cerise des Monts du Lyonnais, davantage en barquette ?
Une belle récolte en qualité et en quantité est attendue. Les deux gros faiseurs de la cerise de Bessenay, Cerifrais et Chambe…
[Coronavirus Covid-19] Les Français, confinés, font le choix de produits responsables
Quel est l’impact du confinement sur les achats alimentaires ? La forte croissance du bio-équitable-local sera-t-elle remise en…
L'observatoire permettra à la filière fruits et légumes de réagir rapidement   lors des crises.  © Claire Tillier - FLD
[Coronavirus Covid-19] Un observatoire des prix fruits et légumes en période de crise
Interfel et le CTIFL mettent en place un observatoire des prix et des volumes renseigné par les opérateurs de la filière fruits…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 29,5€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes