Aller au contenu principal

Logistique : Biocoop choisit la palette Chep pour ses fruits et légumes

L’enseigne bio a pris la décision d’adopter le système Chep pour optimiser la gestion des emballages de ses fournisseurs fruits et légumes vers ses plateformes. Depuis l’automne, les palettes sont dorénavant entièrement administrées par Biocoop.

biocoop
L’essentiel des flux de Biocoop était assuré avec des palettes Europe (achetées ou perdues). Logistiquement, le distributeur cherchait néanmoins à rationnaliser cette activité, afin de la rendre conforme à sa philosophie.
© Biocoop

Biocoop travaillait déjà avec la palette bleue mais l’essentiel de ses flux était assuré avec des palettes Europe (achetées ou perdues). Au niveau logistique, le distributeur cherchait néanmoins à rationaliser cette activité, afin de la rendre conforme à sa philosophie d’optimisation de la gestion des emballages sur les plateformes.

Le dossier évolue à partir du printemps 2019. A cette époque, la direction Achats fruits et légumes de Bioccop prend contact avec Chep et l’interroge sur un problème concret de sécurité lié à l’utilisation de palettes Europe pour ses approvisionnements en provenance d’Italie et d’Espagne. Le loueur de palettes est chargé d’introduire la palette bleue auprès des fournisseurs fruits et légumes de l’enseigne. Plus de 70 000 palettes bleues (80X120 et 100X120) sont ainsi dédiées à ces flux, à commencer par l’Espagne, l’Italie, puis la France, actuellement en cours de déploiement.

Approvisionnement direct

Depuis septembre dernier, un système d’approvisionnement direct de palettes (21 000 unités) a été mis en place à partir de la plateforme de Damazan (Lot-et-Garonne). Plutôt que d’envoyer les palettes vides du centre de services Chep situé à une centaine de kilomètres et réaliser un transport à vide pour le retour, les palettes sont triées sur la plateforme de Biocoop et envoyées directement chez le fournisseur situé à proximité. Un camion de la STB (Société de Transports Biocoop) est actuellement dédié à ce flux hebdomadaire.

L’objectif d’un tel dispositif est de réduire le nombre de poids lourds engagés dans les flux de palettes bleues. Il est prévu ainsi d’économiser 18 000 km, ce qui équivaut à 2 tonnes de CO2.

Les plus lus

Plan de souveraineté fruits et légumes au SIA 2023 : à quoi serviront les 200 millions d’euros ?
Le plan de souveraineté alimentaire des filières fruits et légumes et pommes de terre a été présenté mercredi 1er mars…
McDonald's au SIA 2023 : quels légumes remplaceront les Potatoes ?
McDonald's va remplacer ses Potatoes par des frites de légumes : panais, carotte, betterave. Pour cela, avec son partenaire de…
Label Zéro Résidu de Pesticides : les 10 chiffres clés de 2022
Le Collectif Nouveaux Champs a tiré un bilan satisfaisant pour son jeune label, malgré un contexte inflationniste et socio-…
Egalim 3 : les fruits et légumes exclus du relèvement du seuil de revente à perte 
Sénateurs et députés se sont accordés sur la proposition de loi Descrozaille. Changement notable : les fruits et légumes sont…
rayons fl vides en Angleterre
Pourquoi les rayons fruits et légumes sont-ils vides au Royaume-Uni ?
L’approvisionnement en légumes est très perturbé au Royaume-Uni ces derniers jours. Campagne de production difficile chez les…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes