Aller au contenu principal
Intempéries

Les visites officielles se succèdent pour soutenir les producteurs sinistrés

Des centaines de producteurs sont dans l’impossibilité de récolter à la suite des pluies incessantes d’octobre. La profession se mobilise et en appelle au soutien des Pouvoirs Publics.

 On la voyait s’achever dans des conditions plus que favorables, avec notamment des prix à la production multipliés par dix en l’espace de quatre mois… Et voilà que la récolte des pommes de terre tourne au cauchemar pour des centaines de producteurs de la bordure maritime allant de la Normandie à la Belgique. La faute aux pluies incessantes tombées depuis le début du mois d’octobre. L’équivalent de six mois de précipitations tombées en l’espace de trois semaines. Pour les plus vieux “patatiers” du Nord-Pas-de-Calais, qui gardent encore en mémoire les images de “la troupe” investissant les champs pour récolter les tubercules à la main, le spectre de 1974 se profile bel et bien.

Cet article est réservé aux abonnés web Fruits & Légumes

Découvrez l'offre web Fruits et Légumes

Accès à tous les articles de la filière
Fruits et Légumes

Accès aux revues numériques sur PC, tablettes et smartphones

Accès newsletters Fruits et Légumes:
L'hebdo Filière
La bimensuelle Bio

Accès à l'ensemble des cotations
Fruits et Légumes

À lire aussi

  • Vignette
    Amorce d'une reprise

    Le marché des produits de saison a eu tendance à se réactiver, vendredi, à l’approche du we

  • Vignette
    un commerce attendu plus actif

    Le contexte s'annonce plus porteur pour les fruits et légumes de saison (asperge, con

  • Vignette
    Asperge

    Tendance: Les apports et les prix se sont stabilisés,

  • Vignette
    Carotte

    Tendance: Les derniers lots du Sud-Ouest ont été faci

  • Vignette
    Chou-fleur

    Tendance: Avec le déclin de la demande intérieure et la pers

  • Vignette
    Concombre

    Tendance: Le marché a conservé une bonne fluidité, su