Aller au contenu principal

Les tribulations de la tomate turque à Rungis

L’épisode qui s’est déroulé la semaine dernière à Rungis autour de la tomate turque est révélateur de la vive tension qui agite les marchés dès qu’ils s’agit d’importations. Et d’un certain dysfonctionnement des systèmes d’importation.

Le marché de Rungis a été le cadre d’une certaine agitation liée à l’arrivée en masse de camions de tomates turques la semaine passée. Mercredi matin une forte concentration de moyens porteurs immatriculés en Turquie est notée. Rien d’étonnant en soi – on est en campagne de figues – mais le nombre attire l’attention. Un recensement mené par les autorités du marché dénombrent 36 poids lourds : le chargement de 28 d’entre eux est de la tomate, dûment dédouanée et contrôlée par les services des fraudes, le reste étant vide et en attente de fret. Cela fait malgré tout beaucoup, d’autant que seuls deux chargements sont pour les opérateurs de Rungis. Les esprits s’échauffent. Sur la foi d’informations autorisées, la Semmaris décide de déplacer ces moyens porteurs hors de la zone de dédouanement, afin d’assurer la protection des biens.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

Dégâts de gel : déjà une « annus horribilis » pour les arboriculteurs
Les nuits de gel de la semaine du 5 avril ont causé d’important dégâts principalement en arboriculture et viticulture. Tous les…
Le vanillier s'adapte bien à l'agroforesterie, en Guadeloupe, et produit des gousses capables de rivaliser avec ses homologues de l'Océan indien. © D-L Aubert-DAAF Guadeloupe
Guadeloupe : la vanille se cultive en sous-bois
Quelques agriculteurs ont décidé de relancer la culture de la vanille dans les sous-bois en Guadeloupe, grâce à des concessions…
Hélène Darroze et Guillaume Gomez, ambassadrice et parrain de l’Année internationale des fruits et légumes
Interfel a présenté en visioconférence le 31 mars quelques lignes directrices de son programme pour soutenir l’Année…
Dégâts de gel dans l’Hérault : les températures étaient trop froides...
Les nuits des 6 et 7 avril, dans l’Hérault, les températures ont chuté jusqu'à -8°C et des parcelles d’arbres fruitiers et de…
Dégâts de gel : la filière abricot très affectée, la pêche s'en sort mieux
L'AOP Pêches et Abricots de France dresse un premier bilan très provisoire des épisodes de gel sur les deux filières, en fonction…
L’AOP Pêches et Abricots de France dévoile ses nombreux axes de travail pour 2021
Campagne de communication commune avec l’ANPP sur Vergers Ecoresponsables, Plan Qualité Abricot, et expérimentation grandeur…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes