Aller au contenu principal

Fruits d’été
Les producteurs de fruits à noyaux visitent des magasins et protestent contre les opérations “prix coûtant”

Des arboriculteurs ont rendu visite à des commerçants pour échanger « sur le terrain ». Carrefour et Super U ont été visités.

© Philippe Gautier-FLD (photo d'archive)

Suite aux démarches qui ont eu lieu la semaine dernière auprès des dirigeants des enseignes françaises de distributeurs concernant les opérations de promotions à prix trop bas sur les fruits d’été, des producteurs de fruits à noyau se sont rendus dans des magasins Carrefour et Super U pour échanger avec des commerçants sur le sujet, à l’initiative de la FRSEA Rhône-Alpes, rapporte un communiqué de presse AOP Pêches et Abricots de France/Gefel/FNPF du 22 juin.

Les arboriculteurs ont pu constater que les prix de vente ne reflétaient pas la situation du marché. Les organisations rapportent dans leur communiqué que de l’aveu même de certains directeurs de magasins, « ces opérations n’ont pas d’intérêt ; elles font perdre de l’argent au magasin ».  Le taux de marge est si faible, entre le prix de cession du producteur et le prix de vente consommateur, annoncé à grand renfort de publicité, que tout le monde y perd.

Des producteurs de fruits à noyau se sont rendus dans des magasins Carrefour et Super U pour échanger et protester contre les opérations « prix coutant » dont sont encore plus victimes leurs fruits cette campagne.
© FNPF/AOP Pêches et Abricots de France/Gefel

 

« On constate parfois que le coût du transport entre le lieu d’expédition et le point de vente n’est pas compté. Idem pour les coûts de passage par les plates-formes. Dans ce cas de figure, c’est l’application du Seuil de Revente à Perte (SRP) mis en application depuis quelques mois par les distributeurs à la suite de la loi Egalim 2, qui constitue la marge et permet de couvrir les coûts de transport. Des pratiques parfaitement illégales que les producteurs entendent dénoncer dans les prochains jours », dénoncent l’AOP Pêches et Abricots de France, la Gefel et la FNPF.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

La France perd sa seule usine de transformation des artichauts
La seule usine française (installée en Bretagne) assurant la transformation des artichauts a fermé ses portes. Un manque à gagner…
Entre Le Marché de Léopold et les Comptoirs de la Bio, c’est fini !
Le Marché de Léopold table désormais sur son modèle actionnarial et opérationnel pour assurer son développement.
[Mise à jour] Espagne : la menace d'une grève des transports de marchandises s'éloigne
La menace d'un grève venant des principaux syndicats de transport de marchandises espagnols s'éloigne. Elle devait commencer le…
Les producteurs de fruits à noyaux visitent des magasins et protestent contre les opérations “prix coûtant”
Des arboriculteurs ont rendu visite à des commerçants pour échanger « sur le terrain ». Carrefour et Super U ont été visités.
Vivien Paille veut booster la libido des Français pour les légumineuses
La marque lance sa propre campagne de communication et de sensibilisation “Sec is Good” autour des légumes secs. Phrases chocs et…
Preview image for the video "Brocoli Bimi éclaircissage pré-récolte".
[Vidéo] Brocoli Bimi origine France : comment compte-t-il conquérir le marché français ?
Le producteur Picvert et Sakata, sélectionneur de ce brocoli croisé au chou kale, sont fiers de vous annoncer la naissance de…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes