Aller au contenu principal

Les phytos dans l’Europe

En amont du Comité mixte fruits et légumes qui s’est déroulé à Paris, quatre pays européens dont la France ont fait le point sur les questions phytosanitaires au niveau européen.

La réunion annuelle du groupe de contact sur les questions sanitaires et phytosanitaires a réuni les administrations et les organisations professionnelles de quatre pays méditerranéens : la France, l’Espagne, l’Italie et pour la première année, le Portugal. L’entrée en application du nouveau règlement européen sur la santé des végétaux, les contrôles à l’importation depuis les pays tiers, la prévention et la gestion contre les organismes nuisibles émergents, la procédure de reconnaissance mutuelle ou encore la coordination sur les usages mineurs au niveau européen ont été abordés à cette occasion.

Coordination européenne sur les usages mineurs

« Concernant la réduction de l’utilisation des produits phytosanitaires, l’Espagne a souhaité dissocier les actions à mener à court terme - il faut faire face aux impasses techniques - et celles de plus long terme - il faut réduire l’utilisation de ces produits », mentionne Légumes de France. L’administration portugaise a insisté sur le fait qu’il fallait miser sur la science et sur l’agronomie pour apporter des réponses concrètes aux producteurs et limiter les impasses techniques. Pour l’Italie, les pratiques vertueuses devraient davantage être valorisées notamment via l’écriture de la prochaine PAC. « L’ensemble des participants se sont entendus sur le fait qu’une approche zonale avec des zones Sud, Centre et Nord de l’Europe, semblait la plus appropriée pour la gestion des questions phytosanitaires », précise l’hebdo du syndicat. Dans le cadre de ce groupe de contact, un état des lieux des produits homologués et des dérogations accordées dans chaque pays sera mené pour comparer les solutions accessibles aux producteurs d’un côté ou de l’autre de la frontière. « Concernant la plateforme européenne de coordination sur les usages mineurs, l’objectif sera de mieux utiliser l’outil et d’y participer (l’ensemble des pays s’y est engagé) en fixant des objectifs communs clairs », conclut Direct Légumes.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

L’alimentation locale, réel changement ou fausse tendance ?
Alimentation locale, circuit court, mondialisation contre souveraineté alimentaire… Cette tendance s’est-elle réellement…
Koki a signé plusieurs partenariat pour développer le verger de noisetiers en France et s'assurer des débouchés. © Koki
Noisette : un partenariat entre Unicoque et Ferrero
La forte demande du marché de la noisette industrie, consolidée par un partenariat avec Ferrero, dynamise la production de…
En médaillon, Guillaume Brisard compte installer à terme une trentaine de moutons Shropshire pour gérer l'enherbement de ses vergers. © A. Lasnier
Guillaume Brisard adopte l’éco-pâturage dans ses vergers
Guillaume Brisard, arboriculteur en Indre-et-Loire, a installé une douzaine de moutons dans ses vergers de pommiers et poiriers…
Fruits à coque : Amandera lève 1 M€ et se lance dans les noisettes
Actualités riches pour Amandera, la société de l’économie sociale et solidaire spécialisée dans le développement de filières de…
Les Mannoni, père et fils, produisent environ 2 500 tonnes de melons par an, sur le secteur de Tarascon et Arles. © E.Delarue
Serge Mannoni, producteur de melons dans les Bouches-du-Rhône : « melonnier, c’est un métier »
45 ans après son installation, Serge Mannoni a transmis son métier de melonnier à ses trois fils. Une passion partagée qui se…
Pommes et poires : trop tôt pour un bilan chiffré après les dégâts de gel
Le froid exceptionnel de début avril a impacté les productions de pommes et de poires. Selon l'Association nationale pommes…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes