Aller au contenu principal

Vaucluse
Les marchés du soir des producteurs ont fêté leurs dix ans

En 2005, la Chambre d'agriculture de Vaucluse a lancé le concept de “marché du soir des producteurs”. Le fonctionnement des marchés du soir est dûment réglementé. L'installation est réfléchie avec la municipalité intéressée par le projet pour définir les besoins. Priorité est donnée aux agriculteurs de la commune, de l'interco ou adhérents du réseau Bienvenue à la Ferme. La Chambre d'agriculture, présente à un marché sur trois, vérifie par audit que l'offre proposée par l'agriculteur correspond bien à sa production. La revente est strictement interdite. En 2014, vingt-deux communes de Vaucluse ont proposé un marché du soir pour environ 2 000 marchés. Cela représente entre 40 000 et 45 000 acheteurs sur la saison (printemps/ automne), en moyenne 124 acheteurs par marché et un panier moyen de 17 €. 90 % des clients sont des locaux et 80 % viennent toutes les semaines ou plusieurs fois par mois. Quatre-vingt-dix exploitations ont participé en 2014 et plus de 400 depuis 2005.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

Les Crudettes ouvre les portes de sa serre de R&D Cap Vert
Le spécialiste des salades IVe gamme et snacking a investi 4 M€ dans une serre de R&D pour bâtir un modèle économiquement et…
reseau bioazur
Distribution Bio : Carrefour met la main sur Bioazur

Le 13 octobre, le groupe Carrefour annonce avoir fait l’acquisition l’enseigne spécialisée Bioazur par sa filiale So.…

Les couverts végétaux font l'objet de réflexion et d'expérimentation pour notamment maîtriser l'enherbement et la fertilité de l'aspergeraie. © RFL
Les couverts végétaux à l'honneur lors des rencontres techniques Asperge
« Couverts végétaux et vie du sol » ont été au centre des rencontres techniques de l’AOPn Asperges de France. Les…
Les tonnages de cerises d'industrie baissant d'année en année, la coopérative a décidé de miser sur la culture de l'amande et de la pistache.  © Pierre-Louis Berger - FLD
La coopérative Coopfruit Luberon (cerises d'industrie) se diversifie dans les fruits à coque
Après le Brexit, la crise du Covid-19 et la mouche de l’olive, la coopérative Coopfruit Luberon cherche une diversification plus…
Agroalimentaire : La région Centre-Val de Loire veut réinventer l’alimentation de demain
A l’occasion d’une journée dédiée à la presse, la région Centre-Val de Loire a voulu montrer qu’elle n’était pas qu’une terre…
Les Sial Innovation dévoilés
Le jury Sial Innovation s'est réuni le 19 octobre. 17 prix ont été décernés. Entre plaisir, goût et engagement, les produits…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes