Aller au contenu principal
Parlement européen

Les grossistes fruits et légumes rencontrent les députés

(De g. à d.) : Christian Berthe (UNCGFL), Valentino di Pisa (Fedagromercati), Andres Suarez (COEMFE). © Confcommercio Italia

Trois fédérations de grossistes fruits et légumes européens (UNCGFL pour la France, Fedagromercati pour l’Italie, COEMFE pour l’Espagne) ont rencontré des parlementaires européens des commissions agriculture, environnement et commerce international le 23 janvier à Bruxelles.

L’objet était de présenter le manifeste signé par les trois fédérations visant à valoriser la place du grossiste. Les points principaux du document (soutien à l’investissement, amélioration des marchés de gros, lutte contre le gaspillage…) ont reçu l’approbation des parlementaires présents, dont Paolo di Castro, premier vice-président de la commission agriculture du Parlement européen, qui avait déjà demandé d'inclure les marchés de gros parmi les bénéficiaires des plans stratégiques des États membres dans la PAC 2021-2027 (voir fld hebdo du 7 novembre 2018).

Néanmoins, Christian Berthe, président de l’UNCGFL a envoyé un message clair : « La profession souhaite être consultée plus souvent. Le secteur respecte la volonté des politiques, c’est à eux de fixer le cap, mais ensuite, il faut laisser les entreprises travailler sans créer de distorsion de concurrence ». A bon entendeur…

À lire aussi

  • Vignette
    Amorce d'une reprise

    Le marché des produits de saison a eu tendance à se réactiver, vendredi, à l’approche du we

  • Vignette
    un commerce attendu plus actif

    Le contexte s'annonce plus porteur pour les fruits et légumes de saison (asperge, con

  • Vignette
    Asperge

    Tendance: Les apports et les prix se sont stabilisés,

  • Vignette
    Carotte

    Tendance: Les derniers lots du Sud-Ouest ont été faci

  • Vignette
    Chou-fleur

    Tendance: Avec le déclin de la demande intérieure et la pers

  • Vignette
    Concombre

    Tendance: Le marché a conservé une bonne fluidité, su