Aller au contenu principal

Fruits & Légumes : Actualité agricole et agroalimentaire de la filière fruits & légumes, de la production à la distribution

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitterLinkedIn

Les fruits et légumes, vedettes de l’offre locale des magasins bio

Pour Burkhard Schaer, codirecteur d’Ecozept, « il semble y avoir eu une amélioration des relations entre producteurs locaux et magasins bio ».
© Philippe Gautier - FLD

À l’occasion de Natexpo (20 au 22 octobre), le cabinet d’étude franco-allemand Ecozept a présenté les résultats d’une enquête, menée entre mai et juin 2019, sur la présence des produits locaux dans les magasins bio français.

Premier enseignement : 97 % de l’échantillon (106 magasins dans douze régions) s’approvisionnent en produits locaux, et pour 75 % d’entre eux le chiffre d’affaires assuré par ces produits a progressé de 10 % depuis la précédente enquête menée par Ecozept sur le sujet en 2015.

77 % des magasins considèrent que proposer du bio local est une obligation (61 % en 2015) suivant la clientèle de plus en plus sensible à cela.

Les fruits et légumes arrivent très largement en tête dans l’approvisionnement local des magasins spécialisés bio. D’après Ecozept, 91 % des magasins se fournissent en légumes et 86 % en fruits (œuf et dérivés sont en troisième position avec 78 %).

Les légumes particulièrement participent aux meilleures ventes du magasin. Cependant, compte tenu des disponibilités en région et de la saisonnalité des produits, les magasins sont obligés d’aller chercher fruits et légumes plus loin. Du coup, le terme “local” revêt différentes définitions.

« Une amélioration des relations entre les producteurs locaux et les magasins spécialisés bio »

Pour les chaînes, un produit local se situe dans un périmètre de 150 km. Mais, pour les indépendants, la définition est beaucoup plus aléatoire d’un magasin à l’autre. La moyenne se situerait aux alentours de 105 km.

« Par rapport à 2015, il semble y avoir eu une amélioration des relations entre les producteurs locaux et les magasins spécialisés bio, souligne Burkhard Schaer, codirecteur d’Ecozept. Dans le passé, ces derniers évoquaient des problèmes de qualité de produit, des difficultés dans les livraisons ou dans la facturation. Le lien direct entre amont et aval s’est singulièrement renforcé. Certains défis subsistent : une meilleure communication sur le point de vente et la mise en place d’une organisation efficace concernant l’approvisionnement. »

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

Grève sur les ports : « La perte de chiffre d’affaires est colossale pour les exportateurs »
Trois questions à Christophe Artero, directeur général de FDA International et adhérant à l’Aneefel, interrogé le 24 janvier…
Sortir du glyphosate avec des alternatives acceptables

Le plan de sortie du glyphosate d’ici fin 2020, pour les usages pour lesquels des alternatives non chimiques…

smart ripe 2
[Fruit Logistica 2020] L’emballage qui mesure la maturité des fruits
Les ventes des produits exotiques en magasin sont souvent entravées par le manque de connaissance du consommateur. Mais, cela…
« Nous devons nous former à communiquer sur la HVE, apposer le logo HVE sur les vergers », ont insisté les arboriculteurs lors du congrès de la FNPF. © Véronique Bargain - FLD
La HVE, une opportunité de communication positive
La HVE a été au centre des débats du 74e congrès de la FNPF. Les producteurs de fruits français y voient une clé d’entrée sur le…
Vincent Schieber, Président IRFEL, association des stations d’expérimentation Fruits et Légumes en France
« L'Irfel regroupe 14 stations d'expérimentation régionales en fruits et légumes  »

Trois questions à Vincent Schieber, président d'Invenio et de l'association Irfel.

 

De gauche à droite : Gerhard Dichgans (coordinateur de Interpoma Congress), Thomas Mur (directeur général du parc des expositions de Bolzano) et Georg Kössler (président du consortium Pomme du Sud Tyrol). © Julia Commandeur - FLD
Innovation variétale et marché américain : deux sujets d’Interpoma
Le salon Interpoma a dévoilé les contours de sa 12e édition. Gerhard Dichgans, nouveau coordinateur de l’Interpoma Congress, a…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 29,5€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes