Aller au contenu principal

Les distributeurs devront intégrer les codes des fournisseurs

La codification des fruits et légumes est appelée à de profonds bouleversements dans les années à venir. Explications avec Isabelle Chatagnier, chef de projet fruits et légumes chez GS1 France.

FLD : Où en est-on de la traçabilité des fruits et légumes aujourd’hui ?

Isabelle Chatagnier : On note que la traçabilité existe bien à l’interne de l’entreprise mais très rarement au-delà, dans les aspects logistiques. Cela entraîne une rupture préjudiciable dans la transmission d’informations. Je dirais qu’il existe trois grands cas : ceux qui ont compris le procédé et l’ont intégré sur toute la chaîne (avec l’étiquette logistique EAN.UCC et l’EDI ou Web/EDI), particulièrement les entreprises travaillant à l’export, les PME qui commencent à s’y mettre et d’autres qui n’ont pas cette priorité notamment parce que leur marché ne le réclame pas.

Cet article est réservé aux abonnés web Fruits & Légumes

Découvrez l'offre web Fruits et Légumes

Accès à tous les articles de la filière
Fruits et Légumes

Accès aux revues numériques sur PC, tablettes et smartphones

Accès newsletters Fruits et Légumes:
L'hebdo Filière
La bimensuelle Bio

Accès à l'ensemble des cotations
Fruits et Légumes

À lire aussi

  • Vignette
    Amorce d'une reprise

    Le marché des produits de saison a eu tendance à se réactiver, vendredi, à l’approche du we

  • Vignette
    un commerce attendu plus actif

    Le contexte s'annonce plus porteur pour les fruits et légumes de saison (asperge, con

  • Vignette
    Asperge

    Tendance: Les apports et les prix se sont stabilisés,

  • Vignette
    Carotte

    Tendance: Les derniers lots du Sud-Ouest ont été faci

  • Vignette
    Chou-fleur

    Tendance: Avec le déclin de la demande intérieure et la pers

  • Vignette
    Concombre

    Tendance: Le marché a conservé une bonne fluidité, su