Aller au contenu principal

Fruits & Légumes : Actualité agricole et agroalimentaire de la filière fruits & légumes, de la production à la distribution

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitterLinkedIn

Coopération
Les coopératives fruits et légumes défendent leur statut bec et ongles

L’assemblée générale de Felcoop le 10 avril a été l’occasion d’échanges francs et fructueux. L’ordonnance sur le statut des coopératives a été au centre des débats.

Le statut des coopératives a alimenté d'intenses échanges pendant l'assemblée générale de Felcoop.
© Felcoop

Les coopératives fruitières, légumières et horticoles (Felcoop) étaient en assemblée générale le 10 avril dernier. Le thème retenu était “Comment les coopératives agricoles répondent aux objectifs de la loi EGalim ?”. La question était épineuse alors les premières ordonnances de la loi, présentées le 23 janvier, prévoyaient d’assimiler le contrat coopératif à un contrat commercial (cf. FLD Hebdo du 7 février). Et ce sujet n’a pas manqué d’animer les débats, d’autant plus que Jean-Baptiste Moreau, député de la Creuse et rapporteur de la loi EGalim, faisait partie des intervenants et a été sous le feu des représentants des coopératives : « L’ultime organisation des producteurs, c’est la coopérative, a-t-il martelé, mais, il ne faut pas se boucher les yeux, il y a du “coop bashing” dans le monde agricole. Il faut plus de transparence ».

Pour Marine Nossereau, directrice juridique de Coop de France, « le statut coopératif actuel est une garantie juridique du fonctionnement démocratique et du partage de la valeur » et son propos a été appuyé par plusieurs prises de paroles (Véga Fruits, Agrial…). Certains exemples ont montré que la bonne gouvernance existait et qu’elle donnait des résultats. Ainsi, Dany Rochefort (groupe d’aucy) a présenté la récente ouverture du capital de la coopérative à ses salariés et Olivier Allain, vice-président de la région Bretagne, a expliqué comment celle-ci avait investi 5 M€ dans le capital du groupe.

Philippe Ruelle, directeur de l’UGPBAN, a évoqué les résultats de l’étude d’impact de la filière bananes sur le marché du travail aux Antilles et en métropole : elle représente 10 000 emplois.

En conclusion des débats, Jean-Michel Delannoy, président de Felcoop, a regretté que la loi EGalim n’ait pas encore porté tous ses fruits. Il a aussi stigmatisé « le dogme d’une agriculture non compétitive porté par certains au sein de l’administration ».

L’ordonnance “coopérative” pourrait être étudiée en Conseil des ministres d’ici deux semaines.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

ecran application consentio
L’application BtoB Consentio arrive sur le marché

Consentio, l’application BtoB dédiée à mettre en relation vendeurs et acheteurs de fruits et légumes…

Vignette
Cerise : les bicolores dynamisent l’offre variétale
Les cerises bicolores élargissent la gamme variétale disponible pour les producteurs. Une vingtaine de variétés sont testées dans…
Nord : Dunkerque se renforce sur l’Irlande

BG Freight Line, armement de ligne courte présent sur le port de Dunkerque depuis 2010, a établi depuis le 26 novembre, un…

Vignette
Pomme : les SDP à la rescousse contre la tavelure et les maladies de conservation
Le projet PEPS a permis de dégager des produits stimulateurs de défenses des plantes ou biostimulants permettant de diminuer le…
[VIDEO] Maraîchage : des enjambeurs électriques polyvalents
Polyvalents et pratiques, les enjambeurs maraîchers électriques peuvent constituer une aide précieuse au travail manuel. Des…
Vignette
Pomme : Quassia amara passe le test contre l'hoplocampe
Les extraits de Quassia amara, une plante tropicale utilisée notamment pour la production d’arôme alimentaire, montre des effets…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 29,5€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes