Aller au contenu principal
Indications géographiques

Les AOP et IGP manquent de notoriété

Le programme de communication des AOP et IGP entame sa deuxième année et table sur la saisonnalité des produits. La fraise du Périgord a annoncé son adhésion à l’association.

Représentant dix-neuf produits sous indication géographique AOP ou IGP, l’association AF-IG organisait, la semaine dernière, son assemblée générale à Paris. Il a notamment été question du programme de communication confié à la Sopexa l’an passé pour une période de trois ans (2006-2008) avec un budget de 6 millions d’euros. L’objectif de cette campagne étant de développer la reconnaissance et la notoriété des signes d’indication géographique (AOP et IGP) en France en informant les consommateurs sur ce que recouvre ces signes et en incitant les prescripteurs d’opinion à en parler.

Cet article est réservé aux abonnés web Fruits & Légumes

Découvrez l'offre web Fruits et Légumes

Accès à tous les articles de la filière
Fruits et Légumes

Accès aux revues numériques sur PC, tablettes et smartphones

Accès newsletters Fruits et Légumes:
L'hebdo Filière
La bimensuelle Bio

Accès à l'ensemble des cotations
Fruits et Légumes

À lire aussi

  • Vignette
    Amorce d'une reprise

    Le marché des produits de saison a eu tendance à se réactiver, vendredi, à l’approche du we

  • Vignette
    un commerce attendu plus actif

    Le contexte s'annonce plus porteur pour les fruits et légumes de saison (asperge, con

  • Vignette
    Asperge

    Tendance: Les apports et les prix se sont stabilisés,

  • Vignette
    Carotte

    Tendance: Les derniers lots du Sud-Ouest ont été faci

  • Vignette
    Chou-fleur

    Tendance: Avec le déclin de la demande intérieure et la pers

  • Vignette
    Concombre

    Tendance: Le marché a conservé une bonne fluidité, su