Aller au contenu principal

Coopération
Les accords bilatéraux au menu de l’assemblée générale de Felcoop

Les coopérateurs français de fruits et légumes restent convaincus que le secteur est capable de trouver un second souffle dans le cadre de la réforme de la Pac.

Felcoop tenait son AG la semaine dernière à Paris. L’occasion pour son président, Jean-Claude Delannoy, de dresser un bilan où se mêlaient inquiétude et espoir face aux nouvelles réglementations et à l’avenir de la Pac et de l’OCM fruits et légumes. Il lança la proposition de créer un fonds de mutualisation, cofinancé par les Pouvoirs publics français et européens qui serait actionné lorsque le prix payé aux producteurs est inférieur au prix contractualisé par la coopérative. La table ronde qui suivait a tourné autour des dysfonctionnements issus des accords bilatéraux. Christian Amblard, directeur du Comité économique du pruneau, a rappelé la genèse de l’accord Chili/UE de 2002 qui a entraîné la suppression immédiate des droits d’entrée et le repli sur le marché national (10 à 15 % d’export en 2010 contre 50 en 2000).

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

Maraîchage : les semis papier à l’essai
La technique des semis papier en maraîchage bio a été expérimentée en 2019 par la station d’expérimentation du Sileban, en…
Hauts-de-France : Premières certifications produit HVE Niveau 3 pour Natur’Coop
Quatre légumes de la coopérative nordiste disposent de la précieuse certification. D’autres devraient suivre dans les deux…
Agroécologie et bio : devant la multiplicité des labels, il y a un besoin urgent de communiquer… sans les emballages !
Le CTIFL a organisé le 1er février un webinaire sur l’agroécologie et les fruits et légumes, pour faire suite à celui du 17…
Les producteurs anticipent la disponibilité de la main-d’œuvre saisonnière
Les producteurs de fruits et légumes tentent d’anticiper et de sécuriser la disponibilité de la main-d’œuvre…
layani
Stéphane Layani, président-directeur général de la Semmaris : « Défendre le modèle vertueux des marchés de gros »
Effet Covid-19, « train des primeurs », développement en région… Stéphane Layani évoque aussi la réflexion en cours concernant un…
Crues en Lot-et-Garonne : d'importants dégâts encore difficilement évaluables pour les producteurs de fruits et légumes
La crue exceptionnelle de la Garonne en Lot-et-Garonne va compromettre de nombreuses cultures. Les pertes de récoltes de légumes…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes