Aller au contenu principal

France/Russie
L’entrée de la Russie dans l’OMC suscite des espoirs pour l’exportation française

Un an après sa création, l’Afraa se met en ordre de bataille pour dynamiser les exportations agroalimentaires hexagonales dans la patrie des Tsars.

 L’Afraa (Association France-Russie pour l’agroalimentaire) a tenu la semaine dernière son assemblée générale. En quelques mois d’activité, elle a initié des contacts au plus haut niveau (elle a accompagné le Premier Ministre français lors du séminaire intergouvernemental à Moscou en décembre 2010), multiplié les rencontres (Ambassade de Russie, DGAL...) et a été présente aux salons les plus importants (Fruit Logistica, World Food Moscow) qui furent l’occasion de rencontres bilatérales. L’arrivée de Inna Krivosheeva en tant qu’animatrice de l’association va permettre à celle-ci de se renforcer. En 2012, l’Afraa entend développer l’information à l’attention des membres. Un répertoire des contacts russes sera élaboré et présentera les organisations et l’organigramme des administrations du pays ainsi que des présentations des filières russes correspondant aux activités des membres de l’association. Le site Internet de l’Afrra devrait aussi être enrichi : fiches de présentation (en français et en russe) des membres, données statistiques, répertoire de contacts et veille sur la réglementation russe. Une newsletter mensuelle sera lancée. La réflexion est aussi engagée sur l’éventuelle tenue d’un forum bilatéral France/Russie. L’entrée prochaine de la Russie dans l’OMC a été largement évoquée. M. Bogolyubov, conseiller en chef du Service Economique de l’Ambassade de Russie, s’est voulu rassurant tout en soulignant l’efficacité d’une association comme l’Afraa. L’association a suivi les implications de l’adhésion sur les aspects sanitaires (harmonisation des LMR et certificats de sécurité). Selon l’agence de presse russe Interfax, la Russie pourrait réduire de plus de la moitié ses droits d’importation sur les pommes dès son entrée dans l’OMC l’année prochaine : ils sont actuellement de 0,2 €/kg et devraient alors passer à 0,06 €/kg, pour être abaissés à 0,03 €/kg pour 2017. Les droits pour les poires seraient aussi divisés par deux pour 2015. Des décisions qui, si elles se confirmaient, influeraient sur la compétitivité des exportateurs français.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

Le marketing alimentaire peut-il être "responsable" ?
Comment impulser une démarche responsable dans le secteur agroalimentaire ? Le marketing alimentaire peut-il être responsable ?…
« L’intérêt pour nous de la serre est de protéger les cultures du Mistral », témoignait Julien Bernard aux invités de Légumes de France. © RFL
Des légumes sous serre photovoltaïque pour la vente directe
Légumes de France a organisé mi-octobre une visite de la serre photovoltaïque d’un de ses adhérents.
Du bio et des allégations “sans” aux labels Climat : les nouvelles priorités du consommateur
Le consommateur veut désormais plus que du bio. La crise de la Covid-19 et le changement climatique ont accéléré les nouvelles…
Comment valoriser l’agroécologie, attendue par un consommateur qui n'est pas prêt à payer plus ?
Sans pesticide de synthèse, HVE, Global Gap… Comment valoriser ces produits agroécologiques, plus chers à produire, auprès des…
Asperge : une campagne 2020 atypique qui a recruté de nouveaux consommateurs
Des volumes d'asperges commercialisés en baisse, mais une consommation en hausse, à conforter en 2021 par des…
Alain Alarcon Banagrumes
Banagrumes lance Orlana, une marque pour les fruits et légumes conventionnels « avec un plus »

Le grossiste rungissois Banagrumes vient de lancer une nouvelle marque Orlana. Celle-ci s’adresse aux fruits et légumes…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes