Aller au contenu principal

Congrès
Légumes de France : la modération des marges ne fait pas recette

Les producteurs de légumes ont tenu leur congrès la semaine dernière à Bordeaux. Il en ressort notamment que les tensions avec la grande distribution persistent.

Lemétayer : contre la grande distribution, « Il faudra frapper plus fort »
Le président de la FNSEA, Jean-Michel Lemétayer était à Bordeaux pour l’inauguration du salon Vinitech-Sifel. A cette occasion, il est intervenu à la tribune du congrès de Légumes de France, notamment sur la grande distribution. « Michel-Edouard Leclerc joue un jeu malsain, qui ne se terminera pas bien, a-t-il déclaré. Je suis convaincu que contre la grande distribution, il faudra frapper plus fort. » Jean-Michel Lemétayer a annoncé que la commission syndicale de la FNSEA allait réfléchir sur la façon d’agir dans les prochaines semaines. « Le moment est propice. »

Modération des marges : l’accord a-t-il vécu ?
L’accord de modération des marges signé en mai dernier et confirmé par la LMA survivra-t-il à 2010 ? On peut en douter au vu de la teneur des échanges qui ont eu lieu à ce propos au congrès. Les producteurs de melon, on le savait (cf. fld hebdo du 23 novembre 2010), sont très remontés contre la manière dont le texte a été appliqué au mois d’août. « Les prix du melon ont baissé dans un premier temps au détail, constate Bernard Borredon, président de la SIPMM melon. Puis ils sont repartis au niveau du détail sans décoller au niveau de la production. On ne connaît pas les contrats qui ont été signés. Il faut que la production puisse regarder ce qui est signé dans les accords. » « Le dispositif n’a pas apporté satisfaction puisque le melon est resté en crise jusqu’à la fin de la campagne », reconnaît Nicolas Perrin, chef du bureau des fruits et légumes au ministère de l’Agriculture. « Il faudra être plus clair au niveau de la définition de la marge brute », poursuit-il. Mais il ajoute que « le taux de marge dépend de la définition du rayon fruits et légumes » !

Origine France : premiers résultats des tests
Valérie Sené, directrice de l’économie et de la stratégie marketing d’Interfel, a annoncé que les résultats des tests sur l’origine France seraient présentés le 20 janvier à Interfel. Quelques tendances de l’enquête réalisée ont toutefois été dévoilées. Ainsi le consommateur estime qu’il « manque de clefs pour apprécier la valeur du produit ». Le distributeur reconnaît que « le climat est sensible au prix. C’est le nerf de la guerre ». Parmi les chefs de rayons interrogés, certains dénoncent « la perte de saisonnalité » des produits. Enfin, l’enquête menée auprès des producteurs met en avant le « problème de professionnalisme et de formation du chef de rayon ». Un problème également reconnu par la grande distribution.

Le Maire annonce une mission sur le travail permanent
Le ministre de l’Agriculture, Bruno Le Maire, a fait un rapide aller-retour à Bordeaux pour intervenir à la tribune du congrès de Légumes de France. Il a annoncé la nomination de Bernard Reynès, député-maire de Châteaurenard, comme parlementaire en mission sur le thème de la réduction du coût du travail permanent en agriculture. Il devra faire ses propositions d’ici début juillet 2011. Mais le ministre a laissé entendre qu’il ne fallait pas trop espérer sur cette question dans un premier temps. Bruno Le Maire a expliqué avoir arraché fin 2009 la diminution des charges sur le travail saisonnier. « Ce serait cette année, cela ne passerait pas » a-t-il reconnu. Sur les pesticides et les problèmes d’homologation, le ministre a rappelé la mise en place de l’harmonisation européenne en juin 2011. « Si un produit est interdit dans un pays, il est interdit dans tous les pays. S’il est autorisé dans un pays, il est autorisé dans tous les pays » a-t-il déclaré. Renseignements pris, ce ne serait pas si simple...

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

Le marketing alimentaire peut-il être "responsable" ?
Comment impulser une démarche responsable dans le secteur agroalimentaire ? Le marketing alimentaire peut-il être responsable ?…
« L’intérêt pour nous de la serre est de protéger les cultures du Mistral », témoignait Julien Bernard aux invités de Légumes de France. © RFL
Des légumes sous serre photovoltaïque pour la vente directe
Légumes de France a organisé mi-octobre une visite de la serre photovoltaïque d’un de ses adhérents.
Du bio et des allégations “sans” aux labels Climat : les nouvelles priorités du consommateur
Le consommateur veut désormais plus que du bio. La crise de la Covid-19 et le changement climatique ont accéléré les nouvelles…
Comment valoriser l’agroécologie, attendue par un consommateur qui n'est pas prêt à payer plus ?
Sans pesticide de synthèse, HVE, Global Gap… Comment valoriser ces produits agroécologiques, plus chers à produire, auprès des…
Asperge : une campagne 2020 atypique qui a recruté de nouveaux consommateurs
Des volumes d'asperges commercialisés en baisse, mais une consommation en hausse, à conforter en 2021 par des…
Alain Alarcon Banagrumes
Banagrumes lance Orlana, une marque pour les fruits et légumes conventionnels « avec un plus »

Le grossiste rungissois Banagrumes vient de lancer une nouvelle marque Orlana. Celle-ci s’adresse aux fruits et légumes…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes