Aller au contenu principal
Font Size

Le Sival 2018 fait son bilan

Le Sival a fermé ses portes jeudi 18 janvier, après trois jours riches en échanges, réflexions et conférences, durant lesquels la filière fruits et légumes s'est montrée particulièrement dynamique. 

© M. Le Corre

Le salon angevin conforte sa place d'événement incontournable des filières du végétal spécialisé. La fréquentation, encore une fois en hausse, s'établit cette année à 24 000 visiteurs, soit 5 % de mieux qu'en 2017. Les organisateurs avaient cette année augmenté la surface du salon avec 1500 m² supplémentaires, ce qui a permis d'accueillir de nouvelles entreprises. L'ouverture à l'international s'est accélérée, avec de nombreuses délégations étrangères de Chine, d'Iran, ou encore du Nigéria... et 60 entreprises étrangères de 21 nationalités différentes qui ont participé à la convention d'affaires Vegepolys international business event.

Grande nouveauté cette année, Fruit 2050 a été l'un des temps forts du salon, avec notamment le premier débat citoyen sur la thématique de la transition écologique des filières fruits et légumes. Plus de 280 participants, professionnels et grand public, ont participé à cette soirée animée par Mac Lesggy. Une première réussie !

Sival 2018, c'était aussi :

- des conférences, sur le thème du désherbage en cultures légumières comme les entretiens techniques du Ctifl, ou sur l'agriculture urbaine.

- les concours Sival Innovation et Agreen Startup, mettant à l'honneur l'innovation et la création entrepreunariale.

- une conférence de presse durant laquelle la présidente de la FNSEA Christiane Lambert a appelé à une revalorisation des prix en 2018.

- Le Végépolys symposium GIS Fruit et le Fruit production forum, deux rendez-vous à dimension européenne au sein de Fruit 2050.

- Un job dating organisé par l'Apecita, auquel 40 entreprises et 250 candidats ont participé.

Rendez-vous à Angers du 15 au 17 janvier 2019 pour la prochaine édition du Sival !

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

« On ne dessine pas un arbre en commençant par les feuilles, mais par le tronc : c’est que nous avons fait avec cette nouvelle offre pour les fruits et légumes en vrac », souligne Stefano Volpi, cofondateur de Connecting Food.  © Connecting Food
La blockchain adaptée aux fruits et légumes en vrac
Garantir l’origine tout au long de la chaîne d’approvisionnement n’est pas aisé avec des fruits et légumes en vrac. Connecting…
L'installation du bambou nécessite 4 à 5 ans puis les pousses sont ramassées à 25-30 cm pour être vendues en frais.
Du bambou alimentaire planté en Normandie
Matthieu Lerdu et ses deux fils, Rodolphe et Baptiste, ont planté 6 ha de bambou alimentaire, en contrat avec Onlymoso, société…
En ail blanc, les calibres sont plutôt moyens cette année.  © Archives FLD
« On va avoir besoin de l’ail français »
C’est le début de la campagne de l’ail français. Une année plutôt bonne, sans stock dans les frigos avec moins d’ail espagnol.…
La future organisation de producteurs  légumes d’Eureden sera centrée sur les légumes surgelés et appertisés.  © Claire Tillier - FLD
Une nouvelle grande organisation de producteurs pour les légumes transformés

Au 1er janvier 2021, les deux organisations de producteurs (OP) de légumes des coopératives Cecab/d’aucy et…

Jean Castex annonce la réouverture de la ligne Perpignan-Rungis pour le transport des fruits et légumes
En déplacement à sur la plate-forme multimodale de Valenton (Val-de-Marne), le Premier ministre a déclaré la réouverture dans un…
Pascal Prat, directeur général de Fleuron d’Anjou : « Deux nouvelles lignes ont été installées à la station. L’une d’entre elles permet le développement d’une nouvelle offre en radis équeutés en sachet prêt-à-consommer. C’est une ligne pilote, la première sur le marché français ».  © Fleuron d Anjou
Fleuron d’Anjou poursuit sa politique de développement
Asperges, patates douces, radis, mâche : autant de légumes appelés à croître dans le portefeuille produit de la coopérative qui…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 29,5€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes