Aller au contenu principal
Drive fermier

Le drive fait des émules chez les producteurs

Situés au cœur d'une zone d'activité qui draine plusieurs milliers de salariés, les producteurs livrent tous les jeudis les commandes passées sur le net. Expérience.

Un drive fermier a-t-il sa place dans une agglomération déjà largement alimentée par ceux des GMS et dotée de nombreux circuits courts ? Il semble que oui, en Mayenne en tout cas. Laval et son agglomération - qui approche les 100 000 habitants - compte au moins huit drives en GMS, La Ruche qui dit Oui, un magasin de producteur appelé L'Ilot fermier et cinq Amap, dont une située dans l'agglomération. Depuis décembre 2013, les Mayennais ont en plus la possibilité de s'approvisionner en produits fermiers via un drive. « L'idée est venue d'une conseillère agricole de Bienvenue à la Ferme à la recherche de produits locaux », affirme Marie Bourny, présidente de l'association du Drive fermier 53.

Cet article est réservé aux abonnés web Fruits & Légumes

Découvrez l'offre web Fruits et Légumes

Accès à tous les articles de la filière
Fruits et Légumes

Accès aux revues numériques sur PC, tablettes et smartphones

Accès newsletters Fruits et Légumes:
L'hebdo Filière
La bimensuelle Bio

Accès à l'ensemble des cotations
Fruits et Légumes

À lire aussi

  • Vignette
    Amorce d'une reprise

    Le marché des produits de saison a eu tendance à se réactiver, vendredi, à l’approche du we

  • Vignette
    un commerce attendu plus actif

    Le contexte s'annonce plus porteur pour les fruits et légumes de saison (asperge, con

  • Vignette
    Asperge

    Tendance: Les apports et les prix se sont stabilisés,

  • Vignette
    Carotte

    Tendance: Les derniers lots du Sud-Ouest ont été faci

  • Vignette
    Chou-fleur

    Tendance: Avec le déclin de la demande intérieure et la pers

  • Vignette
    Concombre

    Tendance: Le marché a conservé une bonne fluidité, su