Aller au contenu principal
Edito

Le dos large des consommateurs

Le règlement bio l’autorise. Il semble bon de le rappeler tellement les communications tous azimuts (et particulièrement en direction du grand public) oublient souvent de le mentionner… Et bien que cela soit autorisé, la production française en serres chauffées ne représente qu’une part infime des légumes bio. On parle de 50 ha sur les 27 000 ha de légumes bio cultivés en France. En revanche, certains de nos voisins européens sont loin de se priver de cette autorisation. Mais pourquoi donc, en France, en ne changeant rien au règlement, on passerait tout d’un coup à l’industrialisation de la production de légumes bio ? Ce n’est d’ailleurs pas ce que souhaitent la filière dans son ensemble.

Cet article est réservé aux abonnés web Fruits & Légumes

Découvrez l'offre web Fruits et Légumes

Accès à tous les articles de la filière
Fruits et Légumes

Accès aux revues numériques sur PC, tablettes et smartphones

Accès newsletters Fruits et Légumes:
L'hebdo Filière
La bimensuelle Bio

Accès à l'ensemble des cotations
Fruits et Légumes

À lire aussi

  • Vignette
    Amorce d'une reprise

    Le marché des produits de saison a eu tendance à se réactiver, vendredi, à l’approche du we

  • Vignette
    un commerce attendu plus actif

    Le contexte s'annonce plus porteur pour les fruits et légumes de saison (asperge, con

  • Vignette
    Asperge

    Tendance: Les apports et les prix se sont stabilisés,

  • Vignette
    Carotte

    Tendance: Les derniers lots du Sud-Ouest ont été faci

  • Vignette
    Chou-fleur

    Tendance: Avec le déclin de la demande intérieure et la pers

  • Vignette
    Concombre

    Tendance: Le marché a conservé une bonne fluidité, su