Aller au contenu principal

Le CTIFL veut booster l’innovation

Le rapport d’activité 2017 du CTIFL témoigne de la modernisation de ses relations à son écosystème et son engagement dans l’ère digitale.

Le CTIFL accueille plus de 1800 participants à ses rencontres techniques et près de 4000 visiteurs sur ses centres d’expérimentation.
© RFL

Dans son rapport d’activité 2017, publié en août dernier, le CTIFL mentionne qu’il vient de vivre une année charnière. « Elle nous a permis de démontrer notre capacité à répondre à l’évolution des attentes des pouvoirs publics, tant en matière de missions que de modèle de financement et de réorganisation de nos institutions et de jeter les bases d’un modèle d’avenir pour le CTIFL au service de tous nos professionnels », précise son président Jacques Rouchaussé. Ainsi, le développement d’un réseau national de recherche-expérimentation, le renforcement des partenariats européens et internationaux et le statut d’organisme qualifié d’établissement public dotent le CTIFL des moyens de répondre à ses missions et d’atteindre son ambition de développement. Pour aboutir, le CTIFL s’appuie sur « ses quatre piliers refondateurs » : autonomie, réactivité, transversalité et cohérence, qui donnent à ses équipes les moyens de la performance.

Faire des partenariats, un ADN

« Pour consolider la chaîne de l’innovation, nous avons placé l’optimisation des synergies au cœur de notre démarche », assure Ludovic Guinard, directeur général délégué du CTIFL. Pour cela, une Direction Recherche, Innovation et Expertise (DRIE) a été créée pour structurer l’élaboration du programme de recherche. En s’appuyant sur de nombreuses collaborations au niveau national et européen et en développant un réseau national de recherche en concertation avec les stations régionales, le CTIFL veut faire « des partenariats, plus qu’une culture, un ADN ». « Moderniser notre relation à notre écosystème, avec pour maître mot la proximité » est aussi un objectif concrétisé par la création d’une Direction Valorisation et Transfert et d'une Direction communication scientifique et technique. Enfin en 2017, le CTIFL s’est engagé résolument dans l’ère digitale. Un programme d’investissements important a été engagé pour booster l’innovation et répondre aux enjeux des filières spécialisées. « Des équipements spécifiques pour travailler sur la qualité et la conservation des fruits et légumes - notamment en post-récolte -, la mécanisation-automatisation, la robotique et le biocontrôle permettront d’amplifier nos collaborations avec les entreprises innovantes et la recherche, dans ces domaines », précise le rapport d’activité, consultable en intégralité sur le site du CTIFL.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

L’alimentation locale, réel changement ou fausse tendance ?
Alimentation locale, circuit court, mondialisation contre souveraineté alimentaire… Cette tendance s’est-elle réellement…
En médaillon, Guillaume Brisard compte installer à terme une trentaine de moutons Shropshire pour gérer l'enherbement de ses vergers. © A. Lasnier
Guillaume Brisard adopte l’éco-pâturage dans ses vergers
Guillaume Brisard, arboriculteur en Indre-et-Loire, a installé une douzaine de moutons dans ses vergers de pommiers et poiriers…
Les Mannoni, père et fils, produisent environ 2 500 tonnes de melons par an, sur le secteur de Tarascon et Arles. © E.Delarue
Serge Mannoni, producteur de melons dans les Bouches-du-Rhône : « melonnier, c’est un métier »
45 ans après son installation, Serge Mannoni a transmis son métier de melonnier à ses trois fils. Une passion partagée qui se…
Pommes et poires : trop tôt pour un bilan chiffré après les dégâts de gel
Le froid exceptionnel de début avril a impacté les productions de pommes et de poires. Selon l'Association nationale pommes…
Demain La Terre veut amplifier sa visibilité auprès du grand public
L’association, riche de projets et de nouveaux adhérents, prévoit d’étoffer encore davantage sa gamme et met le paquet sur la…
Koki a signé plusieurs partenariat pour développer le verger de noisetiers en France et s'assurer des débouchés. © Koki
Noisette : un partenariat entre Unicoque et Ferrero
La forte demande du marché de la noisette industrie, consolidée par un partenariat avec Ferrero, dynamise la production de…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes