Aller au contenu principal
Font Size

Recherche et innovation
Le CTIFL s’affirme

Le CTIFL travaille à sa restructuration depuis trois ans. Ont été dévoilés, le 14 novembre à Paris (et dans les centres en région), le travail effectué, ses ambitions et sa nouvelle identité.

Depuis deux ans, le CTIFL a entamé une mutation. « Le monde change, le CTIFL bouge », déclare son président Jacques Rouchaussé. Le conseil d’administration est aussi parti du constat que les activités diverses et variées, les compétences toutes aussi diverses et expertes dans de nombreux domaines pour la filière fruits et légumes dans son ensemble (de la production jusqu’au consommateur) n’étaient pas suffisamment (re) connues.

« Nous voulons installer le CTIFL comme le centre de recherche innovation-transfert référent pour les fruits et légumes en Europe », annonce le président.

Cela a commencé par une réorganisation de la structure. Le CTIFL est désormais organisé en unités dédiées (avec des directions dédiées) à chacune de ses principales missions que l’on peut résumer ainsi : performance environnementale, innovation et performance technologique, transfert des savoirs et des acquis de la recherche, certification et contrôle, anticipation et investissement pour réussir ensemble.

Plus que de répondre aux mutations, le CTIFL se donne pour mission de les anticiper. L’innovation fait désormais partie de l’ADN du centre. Autre mot d’ordre, le collectif. Déjà pratiqué en tant que centre interprofessionnel, le CTIFL collaborera aussi plus avec d’autres partenaires, au niveau scientifique par exemple. « On ne peut pas tout développer nous-mêmes, il faut savoir s’appuyer sur d’autres », justifie Jacques Rouchaussé. Il a aussi été souligné l’importance de la qualité et de la rapidité du transfert des savoirs aux professionnels. « La rapidité d’assimilation est aussi importante que l’innovation », a insisté le président.

Nouvelle identité

Afin de bien affirmer sa nature et ses ambitions, le CTIFL adopte une nouvelle identité. « Un logo, ce n’est pas tout mais ce n’est pas rien non plus. C’est un nouveau départ », a affirmé Louis Orenga, directeur du CTIFL. Les mots Sciences & Innovation s’inscrivent en effet désormais en lettres capitales en base line du logo « d’un turquoise soutenu, synthèse chromatique du végétal et du minéral. La flamme (historique) du végétal sort du cadre mais est attachée à ses racines », explique le président, ajoutant « Réussir aujourd’hui, c’est imaginer demain ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

Gérard Malaure
[Coronavirus Covid-19] Gérard Malaure, DG du groupe Primever : « Nous avons pu livrer tous les jours toutes les régions de France malgré les retours à vide de nos camions »
Explosion de la demande de la GMS, rotation des camions compliquée, projets pour l’après Covid-19 : Gérard Malaure, directeur…
En médaillon, Sébastien Lacombe commercialise sa production sous la marque Gouttes du Soleil, qu'il a acquise en 2015. © A. Lasnier
Dans le Tarn-et-Garonne, une parcelle de cerisiers entièrement close par un système de filets et de bâches
Dans le Tarn-et-Garonne, Sébastien Lacombe expérimente un nouveau type d’installation pour protéger ses cerisiers contre…
L’offre des opérateurs français repose sur une tomate cerise HVE en barquette carton de 200 g sous flow-pack. Objectif : contrer l'offre marocaine.  © Rougeline
Une offre de tomates cerise HVE pour contrer l’importation
Intermarché communique sur les tomates cerise HVE en 200 g. L’offre, lancée aussi dans d’autres enseignes, est née d’une…
Les jardiniers produisent un volume de tomates de l'ordre de 400.000 tonnes, selon une estimation du CTIFL. © DR
Tomate : Les potagers pénalisent-ils les ventes ?
Le CTIFL a mené une étude afin de déterminer l’impact de tomates produites dans les potagers des particuliers sur les achats en…
Didier Marques , président de l'UNCGFL : « Les grossistes fruits et légumes ont démontré leur capacité d’adaptation lors de la crise Covid-19 »
Élu le 11 juin, le nouveau président de l'Union nationale du commerce de gros en fruits et légumes (UNCGFL) livre, pour FLD, ses…
United fresh live promo
United Fresh 2020 : la crise sanitaire a fortement touché la filière américaine
United Fresh Produce Association, l’interprofession américaine fruits et légumes tient son Salon de façon dématérialisée cette…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 29,5€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes