Aller au contenu principal

La tempête Chantal a réduit les volumes de bananes de 30 %

Aucune déclaration officielle n'a été faite quant aux pertes de production mais les opérateurs ont déjà noté un recul de l'origine Martinique sur les marchés d'importation.

Avec des rafales soufflant parfois jusqu'à 120 km/h, la tempête Chantal du 9 juillet a durement touché la Martinique et ses bananeraies (cf. fld hebdo du 17 juillet). Certains producteurs ont tout perdu et on annonçait au lendemain de la tempête la disparition d'un tiers de la récolte. Si aucune déclaration officielle n'est pour le moment venue confirmer ces chiffres, la prise en compte des conséquences du passage de Chantal sur la production de bananes martiniquaises des campagnes 2013 et 2014 s'est avérée une « nécessité ». Dans sa décision n° 2013-035 du 25 juillet, l'Odeadom décrète que le passage de Chantal est reconnu comme « circonstance exceptionnelle ».

Cet article est réservé aux abonnés web Fruits & Légumes

Découvrez l'offre web Fruits et Légumes

Accès à tous les articles de la filière
Fruits et Légumes

Accès aux revues numériques sur PC, tablettes et smartphones

Accès newsletters Fruits et Légumes:
L'hebdo Filière
La bimensuelle Bio

Accès à l'ensemble des cotations
Fruits et Légumes

À lire aussi

  • Vignette
    Amorce d'une reprise

    Le marché des produits de saison a eu tendance à se réactiver, vendredi, à l’approche du we

  • Vignette
    un commerce attendu plus actif

    Le contexte s'annonce plus porteur pour les fruits et légumes de saison (asperge, con

  • Vignette
    Asperge

    Tendance: Les apports et les prix se sont stabilisés,

  • Vignette
    Carotte

    Tendance: Les derniers lots du Sud-Ouest ont été faci

  • Vignette
    Chou-fleur

    Tendance: Avec le déclin de la demande intérieure et la pers

  • Vignette
    Concombre

    Tendance: Le marché a conservé une bonne fluidité, su