Aller au contenu principal

La renaissance du cacao guyanais

Depuis quelques années, la production de cacao refait surface en Guyane. Les producteurs ont pour particularité de transformer leur production eux-mêmes en chocolat pour garder la valeur ajoutée.

Certains des arbres sur lesquels sont récoltées les cabosses sont aujourd'hui presque centenaires. © T. Dhelin

Encore très confidentiel dans les années 2000, le chocolat fabriqué à partir de cacao guyanais se réinstalle doucement dans le paysage. Cette culture tropicale a eu sa période de gloire en Guyane au XVIIIe siècle. Elle a ensuite été abandonnée progressivement après l’abolition de l’esclavage et le démarrage de l’activité aurifère. « A cette époque, on pouvait produire jusqu’à 50 tonnes par an », retrace Yves Delecroix, l’un des quatre producteurs qui a relancé cette production. Comme ses confrères, il travaille sur d’anciennes plantations qui ont résisté au temps. Certains des arbres sur lesquels sont récoltées les cabosses sont aujourd’hui presque centenaires. « J’ai deux sites de récolte, dont un uniquement accessible en pirogue.

Cet article est réservé aux abonnés web Fruits & Légumes

Découvrez l'offre web Fruits et Légumes

Accès à tous les articles de la filière
Fruits et Légumes

Accès aux revues numériques sur PC, tablettes et smartphones

Accès newsletters Fruits et Légumes:
L'hebdo Filière
La bimensuelle Bio

Accès à l'ensemble des cotations
Fruits et Légumes

À lire aussi

  • Vignette
    Amorce d'une reprise

    Le marché des produits de saison a eu tendance à se réactiver, vendredi, à l’approche du we

  • Vignette
    un commerce attendu plus actif

    Le contexte s'annonce plus porteur pour les fruits et légumes de saison (asperge, con

  • Vignette
    Asperge

    Tendance: Les apports et les prix se sont stabilisés,

  • Vignette
    Carotte

    Tendance: Les derniers lots du Sud-Ouest ont été faci

  • Vignette
    Chou-fleur

    Tendance: Avec le déclin de la demande intérieure et la pers

  • Vignette
    Concombre

    Tendance: Le marché a conservé une bonne fluidité, su