Aller au contenu principal
RAVAGEUR

La punaise diabolique

La punaise diabolique est entrée récemment sur le territoire français faisant peser un risque sanitaire important à de nombreuses cultures.

Halyomorphahalys, lapunaise diabolique est un des ravageurs émergents signalé en France depuis 2015. Très polyphage, elle est capable d’occasionner des pertes économiques importantes sur de nombreuses cultures. Fruits à pépins, à noyaux, à coque, vigne, haricot, pois, asperge, concombre, poivron… peu de productions sont épargnées. Originaire de Chine et d’Asie du Nord-Est, elle provoque par ses piqûres, avortement de boutons floraux, déformation et chute de fruits, tâches et décoloration de leur chair. Aux Etats Unis, où elle est présente depuis 1996, des populations assez faibles pour ne pas être remarquées sont suffisantes pour causer des pertes de 25 % de récoltes. Mais en Europe aucun dégât important n’a encore été signalé.

Cet article est réservé aux abonnés web Fruits & Légumes

Découvrez l'offre web Fruits et Légumes

Accès à tous les articles de la filière
Fruits et Légumes

Accès aux revues numériques sur PC, tablettes et smartphones

Accès newsletters Fruits et Légumes:
L'hebdo Filière
La bimensuelle Bio

Accès à l'ensemble des cotations
Fruits et Légumes

À lire aussi