Aller au contenu principal
Assemblée générale du CNIPT

La pomme de terre doit engager sa révolution culturelle

Pour que les pommes de terre ne subissent pas la même crise que les endives, Benoist Leforestier demande aux producteurs de réagir.

Les parallèles sont parfois saisissants. La crise qu’affronte actuellement la pomme de terre française rappelle étrangement celle que vit l’endive depuis plus de dix ans. La perle du nord a connu son âge d’or de 1975 à 1985 ; la pomme de terre a connu le sien depuis les années 1990. Sûrs de leurs produits, les producteurs ont investi massivement, multiplié les surfaces et emblavé des variétés de plus en plus productives. Chez certains producteurs, la course aux rendements a privilégié volumes et apparence du produit au détriment de sa qualité intrinsèque. A une époque, les endiviers s’étaient laissés aller également à de telles dérives ! De leurs efforts, les “patatiers” ont engrangé les dividendes comme les endiviers.

Cet article est réservé aux abonnés web Fruits & Légumes

Découvrez l'offre web Fruits et Légumes

Accès à tous les articles de la filière
Fruits et Légumes

Accès aux revues numériques sur PC, tablettes et smartphones

Accès newsletters Fruits et Légumes:
L'hebdo Filière
La bimensuelle Bio

Accès à l'ensemble des cotations
Fruits et Légumes

À lire aussi

  • Vignette
    Amorce d'une reprise

    Le marché des produits de saison a eu tendance à se réactiver, vendredi, à l’approche du we

  • Vignette
    un commerce attendu plus actif

    Le contexte s'annonce plus porteur pour les fruits et légumes de saison (asperge, con

  • Vignette
    Asperge

    Tendance: Les apports et les prix se sont stabilisés,

  • Vignette
    Carotte

    Tendance: Les derniers lots du Sud-Ouest ont été faci

  • Vignette
    Chou-fleur

    Tendance: Avec le déclin de la demande intérieure et la pers

  • Vignette
    Concombre

    Tendance: Le marché a conservé une bonne fluidité, su