Aller au contenu principal
ARBO

La pluie, bon support pour les traitements

L’eau de pluie est bien adaptée pour les traitements et préparations phytosanitaires en particulier en bio et biodynamie. Le pH et la dureté sont deux critères à surveiller.

Les deux critères à surveiller pour la qualité de l’eau utilisée lors des traitements sont la dureté et le pH. La dureté est proportionnelle à la présence plus ou moins importante en ions calcium, magnésium ou fer. Elle est exprimée en mg/l, ppm ou degré. La dureté peut rendre instables les formulations et les mélanges, et limiter la quantité de matière active pénétrant dans la plante. Le pH permet de mesurer l’acidité ou la basicité d’une solution. Le pH de l’eau pure à 25°C est égal à 7, c’est la valeur de référence d’un milieu neutre. Un pH inférieur à 7 est dit acide et un pH supérieur à 7 est dit basique. Le pH influe directement sur la demi-vie du produit.

Cet article est réservé aux abonnés web Fruits & Légumes

Découvrez l'offre web Fruits et Légumes

Accès à tous les articles de la filière
Fruits et Légumes

Accès aux revues numériques sur PC, tablettes et smartphones

Accès newsletters Fruits et Légumes:
L'hebdo Filière
La bimensuelle Bio

Accès à l'ensemble des cotations
Fruits et Légumes

À lire aussi