Aller au contenu principal
Produits d’import

La peur du manque pousse les distributeurs à relancer les transactions

Une semaine déficitaire en fruits rouges et une prise de conscience tardive des acheteurs de la faiblesse de l’offre ont suffi pour relancer la dynamique commerciale.

 Le déficit de fraise atteint environ un tiers par rapport à la normale. La pluie n’ayant quasiment pas cessé depuis huit jours, l’offre espagnole est retardée. Les prix ont doublé en quelques jours mais avec des écarts car la qualité souffre aussi. La fraise du Maroc est aussi plus rare. De plus, les prévisions d’exportation ne seraient que de 18 000 t, en baisse de 4 000 t par rapport à la moyenne de ces dernières années.

Cet article est réservé aux abonnés web Fruits & Légumes

Découvrez l'offre web Fruits et Légumes

Accès à tous les articles de la filière
Fruits et Légumes

Accès aux revues numériques sur PC, tablettes et smartphones

Accès newsletters Fruits et Légumes:
L'hebdo Filière
La bimensuelle Bio

Accès à l'ensemble des cotations
Fruits et Légumes

À lire aussi

  • Vignette
    Amorce d'une reprise

    Le marché des produits de saison a eu tendance à se réactiver, vendredi, à l’approche du we

  • Vignette
    un commerce attendu plus actif

    Le contexte s'annonce plus porteur pour les fruits et légumes de saison (asperge, con

  • Vignette
    Asperge

    Tendance: Les apports et les prix se sont stabilisés,

  • Vignette
    Carotte

    Tendance: Les derniers lots du Sud-Ouest ont été faci

  • Vignette
    Chou-fleur

    Tendance: Avec le déclin de la demande intérieure et la pers

  • Vignette
    Concombre

    Tendance: Le marché a conservé une bonne fluidité, su