Aller au contenu principal

Fruit Logistica 2019
La France hisse le pavillon vert

De nouvelles entreprises, cinq ports, des sociétés de la pomme de terre…. C’est un succès pour le pavillon France qui a totalisé 2 815 m2 cette année avec 162 exposants (145 l’année dernière). « On a quasiment tout le hall, précise Marie Cambon de Business France. Nous avons attiré des entreprises qui exposaient avant hors pavillon France ». Business France a choisi de mettre l’accent sur les démonstrations culinaires pour « mettre en avant les exposants et leurs produits ». Aucune conférence n’a été organisée cette année par Business France. En revanche, huit “experts pays” de l’organisme étaient présents (Emirats Arabes Unis, Brésil, Pologne, Allemagne, Autriche, Italie, Suisse, République Tchèque), qui ont fait venir des acheteurs de leur pays.

Difficile en outre d’échapper au flot des logos montrant les bonnes pratiques environnementales des entreprises fruits et légumes. La tendance s’est vérifiée sur tout le salon mais le pavillon France remporte la palme haut la main… Certifications, des labels (voire objectifs !) se multipliaient fièrement sur les parois des stands créant l’étonnement de certains observateurs étrangers ! Une vision qui préfigure ce que pourrait devenir les futurs packagings ?

____________________________________________________

Une partie de nos autres premiers articles sur Fruit Logistica 2019 :

La charte de l'Aneefel pour la production et la mise en marché

UGPBAN

Ferrier

Echalote d'Anjou

Fibreries de Touraine

Capexo

Champ’Pom Export

La banane européenne inquiète

Fruit Logistica Awards

Des myrtilles chiliennes dans les cinéma français ?

Les ambitions françaises de Reo en tomates

La nouvelle marque de Fruidor Terroir et le Bufl

 

 

Beaucoup d'autres articles à venir dans les deux prochains FLD Hebdo, dans FLD Mag et sur ce site....

 

 

 

 

 

Les plus lus

Grégory Spinelli, champignonnière du Clos du Roi
Grégory Spinelli, producteur de champignons dans le Val d'Oise : « Nous ne sommes plus que quatre producteurs franciliens »
Grégory Spinelli est à la tête de la champignonnière souterraine du Clos du Roi, en plein cœur d’une zone résidentielle de Saint-…
L’intelligence artificielle peut-elle révolutionner la filière fruits et légumes ?

Medfel 2024 a mis en débat cette question brûlante : à quoi donc pourrait servir l’IA dans les entreprises de fruits et…

Rémy Frissant, cofondateur d’Amandera, à Medfel 2024
La bio doit-elle se réinventer ?

La bio doit revenir à ses fondamentaux et mieux communiquer envers le consommateur. C’est ce qui ressort de la conférence…

Les tomates cerise marocaines à des prix défiant toute concurrence, côtoie l’offre française en saison.
Tomates marocaines : pourquoi les producteurs français ont mené une opération de sensibilisation

Des producteurs de tomates ont envahi vendredi 26 avril les rayons fruits et légumes de plusieurs supermarchés dans quatre…

Fraises françaises : quel bilan à mi-saison ?

Après un début de campagne tardif dans plusieurs régions de production et des conditions climatiques fluctuantes, l’AOPn…

En 2024, Savéol prévoit une hausse de ses volumes en tomates et en fraises

Après une année 2023 marquée la baisse des volumes, mais une légère progression de son chiffre d’affaires, la coopérative…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes