Aller au contenu principal

La filière des plastiques agricoles usagés dans la tourmente

Baisse de la demande et chute du cours du pétrole plongent la filière recyclage des plastiques agricoles dans la crise. Sa pérennité passe par une augmentation des éco-contributions et une intégration des plastiques recyclés dans les produits neufs.

Fin juin, Adivalor a collecté 25 000 tonnes de plastique. En deux années, ce sont plus de 10 000 tonnes supplémentaires qui ont été collectées par rapport aux 60 000 tonnes de 2018. © Adivalor
Fin juin, Adivalor a collecté 25 000 tonnes de plastique. En deux années, ce sont plus de 10 000 tonnes supplémentaires qui ont été collectées par rapport aux 60 000 tonnes de 2018.
© Adivalor

Le recyclage des plastiques agricoles est en crise. Depuis 2015, la filière aura perdu l’équivalent de 70 000 tonnes de capacité de recyclage dont 45 000 tonnes en France selon le Comité des plastiques agricoles (CPA). Si rien n’est fait, avant fin 2020, les dernières lignes de recyclage qui acceptent ces produits se réduiront encore. Baisse de la consommation consécutive à la crise sanitaire et chute du cours du pétrole en sont la cause. Les recycleurs ne valorisent plus leur production à un niveau suffisant et leur part de marché diminue. Or, à ce jour, il n’y a pas d’alternative au recyclage matière des plastiques agricoles. La valorisation énergétique, filière déjà saturée, a été testée, sans apporter de réponse technique et économique. La valorisation chimique, pleine de promesses, est toujours en phase pilote. Le recyclage matière reste incontournable.

Augmentation de 40 € la tonne

Sous l’effet de l’augmentation du volume collecté et de la progression des coûts, les besoins financiers des filières de récupération auront augmenté en 2024 de plus de 5 M€ par rapport à 2020. Pour conserver des capacités de recyclage, la filière devra débourser 2,70 M€ supplémentaires par an. Pour faire face à ces nouvelles dépenses, les industriels de la plasticulture, engagés dans les filières APE, augmenteront les éco-contributions appliquées sur le prix de vente des produits neufs de 40 € la tonne en moyenne, pour assurer la pérennité du service aux agriculteurs. Cette mesure s’applique, depuis le 1er septembre 2020, pour toute nouvelle livraison et facturation. Par ailleurs, et conformément aux engagements pris en 2019, dans le cadre de la Feuille de route de l’économie circulaire, les industriels augmenteront la quantité de plastique recyclé dans les produits neufs. C’est un enjeu clé pour les filières des fruits et légumes et pour les recycleurs. Le CPA lance un appel, à tous les acteurs de la filière, pour aider à stimuler la demande de plastique recyclé dans les produits neufs. Pour répondre à ces nouvelles exigences, le CPA étudie la mise en place d’une modulation de l’éco-contribution, pour les produits intégrant une part significative de plastique recyclé.

A lire aussi : Plastiques agricoles : une filière de recyclage à reconstruire

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

kiwi francisation
Une condamnation exemplaire pour la « francisation » de kiwis
Le tribunal correctionnel de Montauban a lourdement condamné une tentative de « francisation » de kiwis, à la hauteur du…
Comment (ré)apprendre à bien manger ? Les multiples leviers de l’éducation alimentaire
Alors que le monde a subi de plein fouet la crise de la Covid et que la prise de conscience environnementale est désormais…
Dégâts de gel : la filière abricot très affectée, la pêche s'en sort mieux
L'AOP Pêches et Abricots de France dresse un premier bilan très provisoire des épisodes de gel sur les deux filières, en fonction…
Une filière de fleurs comestibles en construction
Devant le succès actuel des fleurs comestibles en gastronomie, un projet franco-italien vise à organiser une filière.
A la station CTIFL de Balandran, les bidons noirs de 20 litres ont été disposés sur trois hauteurs sous les gouttières. © CTIFL
La serre bioclimatique, une opportunité pour les producteurs sous abri ?
La serre bioclimatique pourrait être une opportunité d’amélioration pour les abris froids ou peu chauffés. De plus en plus de…
Les matériaux de couverture double paroi en plastique innovant, comme le F-Clean, pourront désormais bénéficier des Certificats d’économie d’énergie. © CTIFL
Serres : trois nouvelles fiches pour les Certificats d’économie d’énergie
Le dispositif des Certificats d’économie d’énergie (CEE) aide le financement d'équipements permettant des économies d’énergie.…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes