Aller au contenu principal

La “banane dollar” tente de retarder le passage au tariff only

Le passage à un mécanisme “uniquement tarifaire”, le 1er janvier 2006, pour le régime européen d’importation de banane sème la panique de l’autre côté de l’Atlantique.

“Tout sauf le tariff only” : telle semble être la devise actuelle des pays producteurs latino-américains et des multinationales de la banane. La perspective du passage à un mécanisme “uniquement tarifaire” au 1er janvier 2006 pour le régime européen d’importation de banane sème la panique de l’autre côté de l’Atlantique. Car après avoir tout fait pour démanteler le mécanisme actuel, basé sur des licences d’importation, on est en train de le regretter. Et l’on fait tout pour retarder le plus possible l’entrée en scène du tariff only. Or, le temps presse, car la Commission Européenne, qui s’en tient rigoureusement au calendrier négocié avec les Etats-Unis sous l’œil de l’OMC, a déposé son nouveau règlement sur le bureau de l’Organisation mondiale du Commerce.

Cet article est réservé aux abonnés web Fruits & Légumes

Découvrez l'offre web Fruits et Légumes

Accès à tous les articles de la filière
Fruits et Légumes

Accès aux revues numériques sur PC, tablettes et smartphones

Accès newsletters Fruits et Légumes:
L'hebdo Filière
La bimensuelle Bio

Accès à l'ensemble des cotations
Fruits et Légumes

À lire aussi

  • Vignette
    Amorce d'une reprise

    Le marché des produits de saison a eu tendance à se réactiver, vendredi, à l’approche du we

  • Vignette
    un commerce attendu plus actif

    Le contexte s'annonce plus porteur pour les fruits et légumes de saison (asperge, con

  • Vignette
    Asperge

    Tendance: Les apports et les prix se sont stabilisés,

  • Vignette
    Carotte

    Tendance: Les derniers lots du Sud-Ouest ont été faci

  • Vignette
    Chou-fleur

    Tendance: Avec le déclin de la demande intérieure et la pers

  • Vignette
    Concombre

    Tendance: Le marché a conservé une bonne fluidité, su