Aller au contenu principal

La “banane dollar” tente de retarder le passage au tariff only

Le passage à un mécanisme “uniquement tarifaire”, le 1er janvier 2006, pour le régime européen d’importation de banane sème la panique de l’autre côté de l’Atlantique.

“Tout sauf le tariff only” : telle semble être la devise actuelle des pays producteurs latino-américains et des multinationales de la banane. La perspective du passage à un mécanisme “uniquement tarifaire” au 1er janvier 2006 pour le régime européen d’importation de banane sème la panique de l’autre côté de l’Atlantique. Car après avoir tout fait pour démanteler le mécanisme actuel, basé sur des licences d’importation, on est en train de le regretter. Et l’on fait tout pour retarder le plus possible l’entrée en scène du tariff only. Or, le temps presse, car la Commission Européenne, qui s’en tient rigoureusement au calendrier négocié avec les Etats-Unis sous l’œil de l’OMC, a déposé son nouveau règlement sur le bureau de l’Organisation mondiale du Commerce. Les parties ont jusqu’au 31 mars pour intenter un recours (panel) contre ce règlement. Sinon, il sera considéré comme “OMC compatible”.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

Dégâts de gel : déjà une « annus horribilis » pour les arboriculteurs
Les nuits de gel de la semaine du 5 avril ont causé d’important dégâts principalement en arboriculture et viticulture. Tous les…
Le vanillier s'adapte bien à l'agroforesterie, en Guadeloupe, et produit des gousses capables de rivaliser avec ses homologues de l'Océan indien. © D-L Aubert-DAAF Guadeloupe
Guadeloupe : la vanille se cultive en sous-bois
Quelques agriculteurs ont décidé de relancer la culture de la vanille dans les sous-bois en Guadeloupe, grâce à des concessions…
Hélène Darroze et Guillaume Gomez, ambassadrice et parrain de l’Année internationale des fruits et légumes
Interfel a présenté en visioconférence le 31 mars quelques lignes directrices de son programme pour soutenir l’Année…
Dégâts de gel : la filière abricot très affectée, la pêche s'en sort mieux
L'AOP Pêches et Abricots de France dresse un premier bilan très provisoire des épisodes de gel sur les deux filières, en fonction…
Dégâts de gel dans l’Hérault : les températures étaient trop froides...
Les nuits des 6 et 7 avril, dans l’Hérault, les températures ont chuté jusqu'à -8°C et des parcelles d’arbres fruitiers et de…
L’AOP Pêches et Abricots de France dévoile ses nombreux axes de travail pour 2021
Campagne de communication commune avec l’ANPP sur Vergers Ecoresponsables, Plan Qualité Abricot, et expérimentation grandeur…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes