Aller au contenu principal

Ukraine : « Entre 30 et 50 % de pertes de fruits et fruits rouges dues à la guerre »

Irina Kuhtina, présidente de l’association des producteurs ukrainiens de fruits rouges, a témoigné lors de Fruit Logistica des impacts de la guerre sur la production de fruits.

Irina Kuhtina, présidente de l’association des producteurs ukrainiens de fruits rouges
Irina Kuhtina, présidente de l’association des producteurs ukrainiens de fruits rouges
© RFL

« Les combats n’affectent pas toutes les zones de production. Nous estimons entre 30 et 50 % les pertes à prévoir de fruits et fruits rouges dues à la guerre. Les volumes de cerises, douces et acides, deuxième production fruitière du pays seront les plus à la baisse avec une perte de moitié à prévoir. Sur la pomme, nous prévoyons 40 % de pertes. Sur les fruits rouges, myrtilles et framboises principalement, 30 %. Dans toutes les zones où il est possible de travailler, les employés sont là. Pour eux, il s’agit aussi de soutenir l’économie du pays.

La production est principalement destinée au marché national mais nous exportons des volumes de fruits rouges sauvages congelés. Pour ces produits, la chaîne logistique est importante. A ce jour, nous arrivons à la maintenir. Malgré les routes détruites, nous arrivons à fournir nos clients. Cela prend plus de temps mais c’est toujours possible, avec de grandes différences selon les régions. Pour les importations, lorsqu’un pays est en guerre, une « liste des produits critiques » définit les produits qui peuvent l’être. Cette liste évolue chaque semaine avec de nouveaux produits ajoutés. Certains intrants agricoles y sont inscrits dont des semences et des plants. »

Les plus lus

Pomme de terre : Douar Den se donne les moyens pour se développer
La société coopérative bretonne vient d’augmenter son capital social afin de pérenniser son activité dans un période troublée…
Pommes : pour Daniel Sauvaitre (ANPP), revaloriser de 0,20 € le kilo n'est pas inaccessible vu les prix depuis trois ans
Le geste des producteurs de pommes le 14 janvier pourrait préfigurer d’autres actions, possiblement plus « musclées », si leur…
Distribution : quel approvisionnement fruits et légumes pour la nouvelle enseigne Toujust ?
 FLD s’est entretenu avec Fabrice Gerber, fondateur de la nouvelle enseigne Toujust, à l’occasion du salon Sirha de Lyon. Il…
Des vergers de pommiers arrachés pour dénoncer les prix d'achat producteur
Des opérations d'arrachage de vergers de pommiers ont eu lieu dans toute la France le 14 janvier. La filière pomme réclame une…
Pourquoi la filière framboise intègre l’AOPn Fraises de France
L’Association de valorisation de la filière framboise (AVFF) fait désormais partie de l’AOPn Fraises de France. Les raisons de…
Pourquoi Pomanjou va investir 29 millions d’euros dans une station fruitière ?
Pomanjou, filiale du groupe Innatis, va regrouper ses activités de stockage-calibrage et conditionnement-expédition, aujourd’hui…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes