Aller au contenu principal

Import : nouveau coup de grisou estival

Les éléments se liguent pour déséquilibrer le marché des fruits à noyau. Seuls les opérateurs dont les fruits ont été pré-vendus sur contrat gardent une certaine visibilité.

La capacité de résistance du marché des fruits à noyau de qualité est mise à rude épreuve par les contre offres, ventes à la commission et prix après vente.

En pêche et nectarine, le taux de noyaux fendus atteint un record sur la plupart des bassins de production. Ce type de fruits est refusé par les cahiers des charges. Les enseignes l’excluent parfois en totalité pour celles de calibre A qui peuvent être achetées jusqu’à 1,5 le kg.

Arrêt des cotations en Emilie-Romagne

Le reste du marché est momentanément incotable, surtout en Emilie Romagne où la gamme des fruits à noyau n’est plus cotée.

Cet article est réservé aux abonnés web Fruits & Légumes

Découvrez l'offre web Fruits et Légumes

Accès à tous les articles de la filière
Fruits et Légumes

Accès aux revues numériques sur PC, tablettes et smartphones

Accès newsletters Fruits et Légumes:
L'hebdo Filière
La bimensuelle Bio

Accès à l'ensemble des cotations
Fruits et Légumes

À lire aussi

  • Vignette
    Amorce d'une reprise

    Le marché des produits de saison a eu tendance à se réactiver, vendredi, à l’approche du we

  • Vignette
    un commerce attendu plus actif

    Le contexte s'annonce plus porteur pour les fruits et légumes de saison (asperge, con

  • Vignette
    Asperge

    Tendance: Les apports et les prix se sont stabilisés,

  • Vignette
    Carotte

    Tendance: Les derniers lots du Sud-Ouest ont été faci

  • Vignette
    Chou-fleur

    Tendance: Avec le déclin de la demande intérieure et la pers

  • Vignette
    Concombre

    Tendance: Le marché a conservé une bonne fluidité, su