Aller au contenu principal

Aquitaine
Grâce à la biométhanisation, Larrère & Fils devient autonome en énergie

Le producteur landais installe une unité de biométhanisation. Avec les panneaux photovoltaïques mis en place en 2010, Larrère devrait produire 3 000 MWh par an d'électricité.

Installée à Liposthey (Landes), l'entreprise familiale Larrère & Fils cultive carottes (20 000 t), navets, poireaux et choux (dont le choudou) depuis 1981. Elle se lance à présent dans la production d'énergie, avec l'implantation d'une unité de biométhanisation à côté de sa station de conditionnement. « Outre la valorisation de nos terrains, explique Laurence Vignoli, chargée de communication, nous valoriserons nos écarts de production, soit 6 500 t de déchets de légumes, et produirons de l'électricité et des amendements organiques. » Financée à 30 % par divers organismes, dont le Conseil régional d'Aquitaine (162 724,50  € ; cf. fld hebdo du 30 mai 2012), l'Ademe et le Feder, l'unité de méthanisation, d'une capacité de 370 kW, devrait être opérationnelle au printemps. « Fin 2014, nous produirons plus d'électricité que nous n'en consommons », estime Patrick Larrère, directeur commercial.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

Le marketing alimentaire peut-il être "responsable" ?
Comment impulser une démarche responsable dans le secteur agroalimentaire ? Le marketing alimentaire peut-il être responsable ?…
« L’intérêt pour nous de la serre est de protéger les cultures du Mistral », témoignait Julien Bernard aux invités de Légumes de France. © RFL
Des légumes sous serre photovoltaïque pour la vente directe
Légumes de France a organisé mi-octobre une visite de la serre photovoltaïque d’un de ses adhérents.
Un virus s’attaquant aux courgettes, concombres et melons détecté pour la première fois en France

Un virus affectant des cultures maraîchères a été détecté pour la première fois en France. Selon un communiqué du ministère de…

Du bio et des allégations “sans” aux labels Climat : les nouvelles priorités du consommateur
Le consommateur veut désormais plus que du bio. La crise de la Covid-19 et le changement climatique ont accéléré les nouvelles…
Asperge : une campagne 2020 atypique qui a recruté de nouveaux consommateurs
Des volumes d'asperges commercialisés en baisse, mais une consommation en hausse, à conforter en 2021 par des…
Alain Alarcon Banagrumes
Banagrumes lance Orlana, une marque pour les fruits et légumes conventionnels « avec un plus »

Le grossiste rungissois Banagrumes vient de lancer une nouvelle marque Orlana. Celle-ci s’adresse aux fruits et légumes…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes