Aller au contenu principal

Glyphosate : l’Anses lance l'évaluation des demandes d'AMM

L’Anses vient de lancer l’évaluation des demandes d'autorisation ou de réautorisation des produits à base de glyphosate. Les usages pour lesquels il existe une alternative répondant aux critères de substitution seront interdits.

© Pixabay

Sur 190 produits à base de glyphosate actuellement autorisés en France, 132 n'ont pas fait l'objet de demande de renouvellement suite à la réapprobation pour cinq ans du glyphosate au niveau européen en décembre 2017. Leurs AMM arrivent à échéance le 15 décembre 2018. Ces produits ne seront plus distribués à partir du 15 mars 2019 et ne pourront plus être utilisés par les professionnels à partir du 15 juin 2019.

69 dossier évalués

Par ailleurs, 58 demandes de renouvellement et 11 nouvelles demandes d'homologation ont été transmises à l'Anses. « En s’appuyant sur les éléments qui lui seront fournis sur les alternatives disponibles et d’usage courant en France, notamment par l’Inra, l’Anses comparera, pour chaque usage, les produits à base de glyphosate avec les méthodes non chimiques de prévention ou de lutte disponibles, déclare l'Anses. Pour chaque produit à base de glyphosate, les usages pour lesquels il existe une alternative répondant aux critères de substitution seront donc interdits ». L’évaluation des demandes d’autorisation et de réautorisation sera finalisée avant le 31 décembre 2020.

Pour tous les usages non professionnels, l'utilisation des produits à base de glyphosate sera interdite à compter du 1er janvier 2019, comme l’ensemble des produits phytosanitaires (hors biocontrôle et produits à faible risque ou autorisés en agriculture biologique).

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

Francisation de fruits et légumes espagnols : une enquête en cours
Un grossiste en fruits & légumes des Bouches-du-Rhône est soupçonné d’avoir francisé plusieurs centaines de tonnes de fruits…
Carrefour veut structurer une filière amande bio française avec la coopérative La Melba
Le distributeur s’est engagé en prix et en volume pour trois ans avec cinq producteurs en conversion. Mais le partenariat se veut…
Après les légumes, Cultiv lance une gamme de cosmétiques à base de céréales bio et françaises
La marque de cosmétiques d’InVivo lancera en septembre Epanouit, à base de céréales. Pas de quoi faire un complément de revenus…
Le pôle Innov’Alliance fait le point sur les multiples facettes du chanvre et du cannabis
Le chanvre ou cannabis est une plante aux multiples débouchés. Très bien définis pour certains (industrie, bâtiment, alimentaire…
cargoBeamer
Pyrénées-Orientales : inauguration d’une autoroute ferroviaire entre Perpignan et Calais

Le groupe allemand CargoBeamer, prestataire de services logistiques dans le transport combiné route-rail basé…

Restauration collective : les professionnels des fruits et légumes veulent éviter la multiplication des lots
Interfel a organisé un webinaire sur ses recommandations en matière d’achat de fruits et légumes en restauration collective, le 8…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes