Aller au contenu principal
Le point sur le marché français

Fruits-légumes-drive, un potentiel à renforcer

Acteur bien implanté dans le commerce français, le drive est devenu un nouveau circuit de commercialisation des f&l. Les clients le plébiscitent. Reste peut-être à trouver une offre dédiée à ce créneau.

Avec un chiffre d'affaires qui dépasse allègrement les 3,5 milliards d'euros en 2013, le drive, ou le point de retrait automobile comme il convient de dire (sic), est la plus flagrante réussite pour la grande distribution. Phénomène somme toute récent (les premiers ont ouvert leurs portes au début des années 2000), il représente en 2014 plus de 2 600 unités réparties sur tout le territoire. Les distributeurs français se sont précipités sur ce nouveau format qui offre une alternative au “tout-hypermarché”, modèle dominant connaissant un essoufflement certain. Mais, surtout, le drive répond à bon nombre de demandes du consommateur français. Celui-ci désire réduire le temps de ses courses, cherche de la praticité, des prix et du service.

Cet article est réservé aux abonnés web Fruits & Légumes

Découvrez l'offre web Fruits et Légumes

Accès à tous les articles de la filière
Fruits et Légumes

Accès aux revues numériques sur PC, tablettes et smartphones

Accès newsletters Fruits et Légumes:
L'hebdo Filière
La bimensuelle Bio

Accès à l'ensemble des cotations
Fruits et Légumes

À lire aussi

  • Vignette
    Amorce d'une reprise

    Le marché des produits de saison a eu tendance à se réactiver, vendredi, à l’approche du we

  • Vignette
    un commerce attendu plus actif

    Le contexte s'annonce plus porteur pour les fruits et légumes de saison (asperge, con

  • Vignette
    Asperge

    Tendance: Les apports et les prix se sont stabilisés,

  • Vignette
    Carotte

    Tendance: Les derniers lots du Sud-Ouest ont été faci

  • Vignette
    Chou-fleur

    Tendance: Avec le déclin de la demande intérieure et la pers

  • Vignette
    Concombre

    Tendance: Le marché a conservé une bonne fluidité, su