Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitterLinkedIn

Fruits et légumes surgelés : Ardo rejoint le Collectif Nouveaux Champs

Le Collectif Nouveaux Champs accueille Ardo et développe son offre avec les fruits et légumes surgelés.

Ardo Collectif Nouveaux Champs
Le groupe Ardo est présent en France à Violaines (Pas-de-Calais), Saint-Sever (Landes), La Garde-Adhémar (Drôme) Gourin (Morbihan) et Le Moustoir (Côtes-Armor).
© Ardo

Le Collectif Nouveaux Champs prend une nouvelle envergure avec l’arrivée du groupe Ardo, un leader européen en fruits et légumes surgelés. Basé en Belgique, le groupe (1,1 Md€ de chiffre d’affaires) commercialise annuellement environ 940 000 t de produits et travaille avec 3 500 cultivateurs (50 000 ha de production). L’entreprise dispose de vingt et un sites dans neuf pays, dont cinq en France (Hauts-de-France, Bretagne, Aquitaine et Paca).

Développer le ZRP vers la restauration

Cette arrivée étoffe l’offre du Collectif Nouveaux Champs (qui, outre les fruits et légumes frais, compte vins et jus de fruits). « Évidemment, outre la distribution, l’arrivée du groupe Ardo offre des pistes pour le développement du label ZRP vers la restauration, même si, en ce moment, celle-ci est pratiquement totalement à l’arrêt, précise Gilles Bertrandias, président du Collectif Nouveaux Champs. Aller vers ce segment est dans nos projets, comme l’a déjà montré notre collaboration avec Metro sur un colis fermé pour les restaurateurs. Notre objectif est toujours d’être à terme présent sur tous les circuits de distribution ».

Ardo, un groupe investi dans la production durable

Le groupe Ardo s’est investi depuis plusieurs années dans l’essor de méthodes de production durable avec son programme Mimosa. Celui-ci a pour objectif de minimiser l’impact environnemental de ses activités de culture, tout en obtenant des rendements optimaux de légumes, d’herbes aromatiques et de fruits. En partenariat avec des centres de recherche, l’entreprise a actualisé ses protocoles de terrain avec des résultats plutôt probants : 74 % du volume total des cultures ne génère aucun résidu de produits de protection des plantes.

De tels développements entrent en phase avec la démarche développée par le Collectif Nouveaux Champs. « Nous travaillons sur la partie agronomique du label ZRP afin de bâtir le cahier des charges », explique Gilles Bertrandias.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

Après quelques semaines un peu compliquées, le marché fin avril était plutôt favorable pour les producteurs français. © Véronique Bargain - FLD ...
[Coronavirus Covid-19] De la tomate française et c’est tout
L’arrêt de la RHD et des marchés, le confinement et l’appel à consommer français ont bouleversé le marché de la tomate, au…
« Le projet présente des intérêts pour tous et permet de produire du méthane sans perte de CO2 dans l’air », soulignent Jean-François Vinet (à gauche) et Erwan Bocquier.
Loire-Atlantique : des maraîchers et des éleveurs s'associent pour créer une unité de méthanisation
Maraîchers en Loire-Atlantique, Jean-François et Charles Vinet ont créé avec des éleveurs une unité de méthanisation innovante,…
[Coronavirus Covid-19] La cerise des Monts du Lyonnais, davantage en barquette ?
Une belle récolte en qualité et en quantité est attendue. Les deux gros faiseurs de la cerise de Bessenay, Cerifrais et Chambe…
[Coronavirus Covid-19] Les Français, confinés, font le choix de produits responsables
Quel est l’impact du confinement sur les achats alimentaires ? La forte croissance du bio-équitable-local sera-t-elle remise en…
11400 ha de melons devaient être cultivés en France en 2020. Le bio et la Haute valeur environnementale (HVE) se développent. © Véronique Bargain - FLD
Le melon en recherche de valorisation
Melon haut de gamme, bio, sans pesticides, nouveaux types : alors que les surfaces baissent et que les prix stagnent, les…
[Coronavirus Covid-19] Pomme de terre primeur : la saison semble sauvée
Après des débuts chaotiques, au début du confinement, le marché de la pomme de terre primeur est revenu à une situation plus…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 29,5€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes